3 raisons qui justifient la victoire d’Alassane Ouattara

Côte d'Ivoire alassane ouattara
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Alassane Ouattara est reconnu comme nouveau président de la Côte d’Ivoire avec 94,27 % des voix au premier tour. Les résultats communiqués par la CEI confirme clairement que les autres candidats de l’opposition n’ont pas été présent et choisi par les Ivoiriens pour diriger le pays, et de surcroit n’ont aucune chance face à Alassane Ouattara.

D’ailleurs, pour un troisième mandat, Ouattara avait annoncé bien avant le scrutin qu’il aura sa victoire d’un coup K.O au premier tour. Lorsque les bonnes questions se posent autour des ces chiffres publiés par la CEI après le dépouillement, on trouve des réponses justifiant le taux de votes rafflé par le candidat du RHDP.

Opposition absente exclusivement RHDP

L’opposition ayant fait front commun pour boycotter le scrutin, nul d’entre eux n’a battu campagne pour se faire élire. La démarche de boycott et de désobéissance civile annoncée par Affi Pascal N’Guessan depuis le début de l’organisation du scrutin a été plus qu’une devise pour l’opposition. En gros, ils ont tous laissé Ouattara se présenter tout seul, faire campagne tout seul, voter tout seul, et annoncer sa victoire tout seul.

Taux de participation

Le taux de participation au scrutin du 31 octobre dernier avoisine les 53%. Au vu des chiffres obtenu par les autres candidats, il parait clair que près de 50% des votants étaient que des militant d’Alassane Ouattara. En gros, pour son troisième mandat, Ouattara n’a eu aucun concurrent.

Lire aussi : Haïti : Une jeune fille à moitié nue retrouvée morte dans les ordures

La rigueur du régime RHDP

Pour ce 3e mandat très controversé, le RHDP s’est entêté pour le mettre en exécution. Contre toute attente, le parti au pouvoir et ses partisans ont avancé sans tenir compte des critiques et troubles faites de gauche à droite. Quoiqu’il en est, ce parti a réussi à faire croire au monde entier que les élections ont bien eu lieu en Côte d’Ivoire dans une atmosphère pacifique et que le résultat présente Alassane Ouattara comme nouveau président de la Côte d’ivoire pour un 3e mandat.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi