Côte d’Ivoire : Top 10 des chansons qui ont marqués la musique Ivoirienne

Groupe Magic System
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Certaines chansons ont portés la musique Ivoirienne au delà des frontières de la Côte d’Ivoire. Ces chansons sont devenues intemporelles et continuent de marquer les générations.

Voici donc le Top 10 des chansons qui boostent toujours la musique Ivoirienne.

10- Sapiou

Sapiou est un titre du groupe Delta (Delta Groupe). Fonctionnaires d’Etat, la musique était une activité annexe pour ce groupe. Par contre cela n’a pas empêché le groupe d’être actif. Ils ont multiplié les prestations pendant plusieurs années. Selon Top visage, le groupe existe encore et joue toujours malgré la mort de 2 membres importants.

Cette chanson sortie en 1992 est un mélange de pop, de rock et de RnB version ivoirienne. La chanson a connu un succès international mais le groupe est resté en retrait faute de tournage de clip vidéo. L’artiste Josey en fait un cover magistral sur les antennes d’une des radios nationales et après elle, plusieurs autres artistes continuent de le faire.

9- Taxi Sougnon

Bailly Spinto est un chanteur atypique, dit « l’homme à la voix d’or » originaire de Côte d’Ivoire. Il est l’auteur d’un slow ayant marqué les mélomanes ivoiriens dans les années 80 : « Taxi Sougnon« . Taxi Sougnon est chanté dans une ethnie ivoirienne : le Bété. Afrik-musique, un média en ligne précise que cinq ans plus tard, il tombe en disgrâce pour avoir voulu donner naissance à un nouveau style musical : le Gbégbé Rock. Un concept que la presse spécialisée de l’époque trouve malheureux et que le public ivoirien n’apprécie pas. Dès lors, le musicien sera boudé jusqu’en 1996 où il recommence à rentrer dans les bonnes grâces.

8- Premier gaou

1er Gaou est une chanson du mythique groupe zouglou Magic System, tirée de l’album du même nom. La chanson contient un récit autobiographique du lead vocal Salif Traoré dit Asalfo à propos de son ex-petite amie qui a essayé de le recontacter une fois qu’il est devenu célèbre. Enregistré à l’origine en 1999, le titre est devenu un hit indépendant en France trois ans plus tard. Lorsqu’elle a été remixée en 2002 et sortie en France pour Mélina Forthin, la chanson de Magic System y est également devenue un grand succès indépendant.

Comme statistique, le single s’est classé numéro 4 des charts français et est resté dans le top 100 pendant 28 semaines, dont dix dans le top 10 et s’est vendu jusqu’à 300 000 exemplaires en France. 

« C’est le nombre qui nous a ouvert la voie. Même si nous avons frappé après coup, je ne pense pas qu’il y ait un coup sûr qui puisse remplacer Premier Gaou parce que Premier Gaou est venu avec une magie novice » disait  Asalfo.

7- Guanou dance

Le Guanou dance est une chanson du disc-jockey Christy B. La chanson est accompagnée d’une danse entraînante qui continue d’être exécutée encore aujourd’hui.

Ses danseuses ‘’Drakkar noir’’, ‘’La fille aux reins de Makossa’’, ‘’Rosemonde la fille du Monde », de par leur déhanché à la congolaise ont réussi a marqué l’esprit des ivoiriens. Cette chanson rappelle aujourd’hui l’époque du ‘’coupé-décalé originel’’. 

Gouanou signifie « mettre dedans » dans une langue locale ivoirienne, le baoulé. Il y a plusieurs interprétations mais selon le style de la danse et les paroles, il pourrait signifier l’action d’éjaculer.

6- Ivoire Compil, vol 7

Ivoire Compil, vol 7 est le célèbre mix instrumental que le DJ Hervé Denon a composé en 2004. 18 ans après, il reste un chef d’œuvre. À la différence des autres cités dans la liste, ce n’est que des instrumentaux mixés. La sonorité la plus entendue est la batterie et c’est sur elle que se greffe toutes les autres mélodies. Vous pouvez aussi entendre le bruit du sifflet qui en Côte d’Ivoire s’est mué en instrument de musique.

5- Zoblazo

En plus d’être une chanson Zoblazo est aussi un style musical originaire d’Abidjan, créé au début des années 1990. C’est une musique de danse populaire cosmopolite qui contient un mélange de rythmes de danse traditionnels du sud de la Côte d’Ivoire.

Freddy Meiway est le  propulseur de ce style traditionnel avec l’album 200% Zoblazo. De cet album est tirée la chanson du même nom qui fut un succès.

4- Abidjan la joie

Abidjan la joie est un titre du collectif de coupé-décalé Dream Team composé d’Angelo DJ, Brico DJ, Marco DJ et 4×4 Décodeur. Cette chanson sortie pendant la crise de 2002, magnifiait les habitudes abidjanaises, les stars abidjanaises et demandait la paix pour continuer à faire la fête. La parole de la chanson la plus reprise c’est à dormir, à réveiller, la chanson préférée des enfants qui chantait en imitant l’action de se coucher et de se réveiller brusquement à la reprise de la musique.

3- 8500 volt, Djessimidejeka

Depuis la mort de DJ Arafat dit 2x koraman, Djessimidejeka est considéré comme l’hymne des chinois, le surnom qu’il avait donné à ses fans. C’est l’un de ses titres pendant lequel il chante de longues paroles dans un français compréhensible, au grand bonheur de ses fans. Il interpelle ses collègues du coupé décalé à l’urgence de s’unir et de porter encore plus haut le coupé décalé. À 2 minutes 15 secondes, il revient à ses roukass roukass* dont lui seul a le secret. À tous les concerts où cette chanson a été mise, elle a été reprise en cœur par le public sans interruption des paroles, pour dire que bon nombre d’ivoiriens connaissent cette chanson par cœur.

2- Bobaraba

Bobaraba signifie en Bambara, langue du nord de la Côte d’Ivoire « grosses fesses ». Elle a été chantée par Dj Eloh et Dj Mix. Bobaraba a créé un tel engouement national que plusieurs chanteurs comme Kedjevera Dj ont repris le concept. D’autres comme Claire Bahi en ont fait une réadaptation : Bobaraba Fitini, pour rendre hommage aux femmes aux petites fesses. Pour Eloh et Mix, c’était une manière de rendre hommage aux femmes car les femmes africaines se définissent par la forme de leurs fesses. Le pas de danse qui accompagnait cette chanson est toujours intégré dans les chorégraphies de danse.

1- Je bois plus

C’est la plus récente de la liste. Sortie en 2016, après leur concert réussi au palais de la culture, le titre Je bois plus du groupe Révolution est très vite devenu un succès. Elle parle des habitudes des fêtards dans les bars avec la boisson. La chanson est appréciée parce qu’ils décrivent le comportement des soûlards avec des mots drôles et entraînants.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi