Aboubakar Soumahoro : Découvrez cet ancien sans-abri devenu le premier député noir en Italie

Aboubakar Soumahoro : Découvrez cet ancien sans abris devenu le premier député noir en Italie

Aboubakar Soumahoro est un symbole de détermination et d’abnégation. D’origine ivoirienne, il est le premier noir à accéder au titre de député en Italie. Bien évidemment, cet accomplissement est le résultat d’un véritable parcours de combattant.

C’est en 1999 que l’ivoirien Aboubakar Soumahoro migre à Rome, âgé de 19 ans. Ce voyage qui devait être pour lui une échappatoire, puisqu’il vivait dans de rudes conditions en Côte d’Ivoire son pays d’origine, s’est révélé être un cauchemar pendant longtemps. Aboubakar Soumahoro a dû faire face à la dure réalité de la vie des migrants dans ce pays qu’il adulait avant d’y mettre pieds. “Dormir à la dure dans les rues a été traumatisant, surtout quand j’ai réalisé que c’était le résultat d’une décision politique qui visait les migrants”, a-t-il confié à l’agence Reuters. C’est donc de cette souffrance qu’est né le désir Aboubakar Soumahoro de militer pour les droits des immigrés en Italie.

Lire aussi :  Thierry Henry : Il y a 22 ans jour pour jour, il terrorisait l'Italie lors de la finale de l'Euro (Vidéo)

Après avoir longtemps lutter en temps que syndicaliste, pour des meilleures conditions de vies des immigrés sur le sol italien, l’Ivoirien Aboubakar Soumahoro a été élu député au Parlement italien, à l’issue des dernières élections ayant eu lieu dans le pays, sous les couleurs de l’alliance Verts-Gauche.

Le quarantenaire devient ainsi le premier noir à être élu député en Italie. Aboubakar Soumahoro promet déjà assurer la défense des droits des minorités et lutter pour les causes des opprimés.

Une chose que je vais essayer de faire, c’est de m’assurer que personne ne finisse par vivre dans la rue comme moi. Les gens doivent être traités comme des êtres humains, quel que soit leur passeport. Je ne veux pas représenter une seule partie de la société. Je veux m’assurer que tout le monde puisse se reconnaître dans ce que nous faisons. Placer les Italiens d’abord ne va pas sortir 5,6 millions d’Italiens de la pauvreté. A déclaré le nouvel élu.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi