Abus sexuels dans l’Église : Ce que l’on sait de la Commission indépendante

La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église catholique rendra, ce 05 octobre 2021, le rapport pour lequel elle enquête.

“Faire la vérité, c’est comme une opération à cœur ouvert : vous risquez votre peau, mais si vous ne le faites pas, vous risquez de mourir.” C’est ainsi que Sœur Véronique Margron, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) explique à France 24 l’extrême importance du rapport sur la pédocriminalité dans l’Église catholique, qui sera dévoilé, mardi 5 octobre.

Lire aussi :  Booba : Une élève cite le rappeur à son bac de philo et obtient la note de 16

Après deux ans et demi de travaux, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), présidée par Jean-Marc Sauvé, va dévoiler les résultats de son travail dans un rapport de quelque 2 500 pages, très attendu par les victimes, mais aussi par la Conférence des évêques de France (CEV) et la Corref, qui l’avaient commandé, fin 2018.

Lire aussi :  Annulation du droit à l'avortement aux Etats-Unis : Le Vatican brise le silence

Jean-Marc Sauvé avait déjà rendu publics, dimanche à l’AFP, des chiffres issus de ce rapport. Selon ce dernier, le nombre de prédateurs recensés est de “2 900 à 3 200” hommes – prêtres ou religieux –, une “estimation minimale”, précise-t-il.

À la veille de la présentation des conclusions de la Ciase sur le sujet, Sr Véronique Margron souligne le caractère indispensable d’un tel rapport, qui constitue selon elle la première étape de la “justice réparatrice”.

Lire aussi :  Poutine sur la mort d'Elisabeth II : "Elle a légitimement apprécié l'amour et le respect de ses sujets"

LIRE AUSSI: PSG: « J’ai dit fin juillet que je voulais partir », lance Mbappé

Kevin Aka

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi