Affaire Adebayor : Gogoligo suicidaire, Papson Moutité bipolaire ; le procureur intransigeant

Adebayor Gogoligo suicide
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’affaire de justice qui fait grand bruit actuellement au Togo, c’est l’inculpation de l’humoriste Gogoligo et Papson Moutité par plainte déposée par l’international togolais Emmanuel Adebayor. Et aux dernières nouvelles il semble que Gogoligo aurait pris l’initiative de se suicider. Ce qui n’a visiblement pas marché puisqu’il est actuellement à la BAC .

En effet, le procureur de la République a requis mercredi un mandat de dépôt contre Komi Nutsuley dit Gogoligo et Midodji Amoussou alias Papson Moutité. Les deux artistes togolais ont déjà passé 5 jours en garde à vue à la Brigade anticriminalité (BAC, ex anti-gang) de Lomé. Ils iront en prison.

Le dossier relatif à l’inculpation de Gogoligo et de Papson Moutite prend de l’ampleur. Interpellés vendredi et gardés à vue, les deux hommes et leur accusateur, Emmanuel Adebayor ont été écoutés mercredi par le procureur de la République.

Au terme d’une longue audition à huis clos, l’humouriste et l’artiste de la chanson ont été inculpés pour diffamation aggravée, violation de l’intimité et associations de malfaiteurs dans une affaire de compteur truqué. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

Plainte d’Adebayor contre Gogoligo et Papson

Papson Moutité et Gogoligo ont été interpellés suite à une plainte déposée contre eux par l’ex-capitaine des éperviers.

Ils ont tous deux accusé Emmanuel Adebayor d’avoir truqué un compteur de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) installé dans sa maison.

De plus, Gogoligo a déclaré il y a un an à la gendarmerie qu’Emmanuel Adebayor a envoyé des bandits à sa trousse pour le tuer.

Le témoin cité par l’humoriste n’a pas confirmé les faits mais a plutôt enfoncé l’accusateur de l’avoir manipulé dans « un coup monté pour ternir l’image de l’international togolais du football ».

Gardés à vue vendredi, les deux mis en cause ont manifesté des signes d’un état de santé fragile. Gogoligo qui a été évacué le dimanche au Centre médico-social de la gendarmerie après une crise a fait une rechute hier mardi. Des informations précisent qu’il aurait même tenté de se suicider.

De son côté, le chantre Papson Moutité souffrirait des troubles bipolaires.

LIRE AUSSI : Adebayor : Son ex femme Charité Mimundo pose sexy pour son anniversaire (photos)

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi