Affaire « fille de 8 ans à la MACA » : Le procureur Adou Richard met en garde

Afrique du Sud sextape gardienne détenu vidéo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Suite à l’affaire de la « fille de 8 ans à la MACA », Diana Blé n’en a certainement pas encore fini avec ses intrigues judiciaires.

Elle avait été condamnée, le 20 septembre 2019, à un an de prison par le tribunal d’Abidjan Plateau dans l’affaire de la « Profanation de la tombe » de l’artiste DJ Arafat. « Je n’étais pas présente au stade ni au cimetière. Je suis simplement interpelée pour avoir fait des commentaires », s’était défendu la jeune étudiante de CBG. Un an après, Diana Blé revient à nouveau au-devant de la scène avec de nouvelles déclarations, qui risquent de lui porter lourdement préjudice.

Invitée par la Nouvelle Chaine ivoirienne (NCI), celle qui aura passé deux mois à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) déclare avoir vu une fille de 8 ans incarcérée dans cette prison pour avoir dérobé la somme de 3 000 FCFA.

Propos qui n’a pas échappé à la vigilance du Procureur de la République, Adou Richard Christophe, qui n’a pas manqué d’interpeller la jeune dame sur la gravité de ce qu’elle a affirmé sur cette chaine de télé, et les conséquences judiciaires qui pourraient en découler.

LIRE AUSSI: Tarzan est mort : Voici les circonstances du décès de la légende de la jungle

Kevin Aka

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi