Primud 2020 : Sidiki Diabaté est exclu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Update 22 septembre

Après son éjection d’Afrimma, suite aux accusations de violence conjugale dont il fait l’objet, la star malienne, Sidiki Diabaté est officiellement suspendu des PRIMUD 2020.

Afrimma 2020 : Sidiki Diabaté est définitivement bani, voici sa réaction

Après de nombreuses investigations, il apparaît clairement que Sidiki Diabaté est radié de la liste des nominés aux cérémonies de récompenses Afrimma 2020. Sa réaction suite aux rumeurs qui circulent le démontre si bien.

Le feuilleton Sidiki Diabaté et Mariame Sow, la guinéenne qui l’accuse de violences physiques et séquestrations, a pris de nouvelles tournures avec la décision de l’événement.

En effet, les organisateurs de ce grand événement qui récompense les meilleurs artistes africains, ont publié dans la soirée du dimanche 20 septembre, une sanction à l’endroit du chanteur malien.

Quelques heures après, Sidiki Diabaté « est monté au crénau sur sa page Facebook afin de demander qu’il soit retabli dans ses droits. Indique Generation224, un média guinéen.

La réaction de Sidiki Diabaté

« J’ai appris avec étonnement et de deception le retrait de ma nomination dans les catégories au AFRIMMA.

Je tiens à informer l’opinion nationale et internationale afin de rétablir cette nomination.

Le prétexte évoqué par les organisateurs de récompense porte sur les calomnies et les complots dont fait l’objet de ma personne dans une histoire de violence.

Je précise que pour l’heure, ce retrait de ma nomination intervient dans un moment de turbulences. Et jusqu’à preuve du contraire j’exige de tenir en compte » La présomption d’innocence ».

J’invite les organisateurs à être professionnels, et entrés en contact avec mon staff pour avoir des informations. Les faits reprochés sur ma personne ne sont pas avérés. Et c’est à la justice malienne de juger cette affaire.

Les organisateurs ne sont en aucun moment entrés en contact avec mon staff pour s’assurer de mon innocence. Ainsi je réclame le rétablissement de ma nomination et exige des excuses des organisateurs auprès du public pour m’avoir retirer de la compétition sans aucune preuve de culpabilité.

Je précise encore dans cette affaire « Je suis innocent, et elle est un complot préparé pour me nuire ».

Je traduis ce retrait comme une injustice et une atteinte aux droits de vote de mes fans à travers le monde et une discrimination contre le peuple malien en particulier.

Merci à tous pour vos votes et votre bonne compréhension !

D.MUSIC », a-t-il posté.

Cette affaire n’est pas prête de connaître son épilogue.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi