Afrique du Sud : Cette femme soupçonnée de tuer des hommes après les avoir rencontrés via Facebook

Afrique du Sud Facebook
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une Sud-africaine accusée du meurtre d’un britannique qui a voyagé pour la rencontrer 8 ans après une romance via Facebook. Un autre homme qu’elle a rencontré sur Facebook a également disparu après leur rencontre.

La femme, Zaheera Boomgaard, a été accusée du meurtre de Jamnadas Harkant Nathvani, âgé de 71 ans.

Afrique du Sud Facebook

Son corps a été retrouvé brûlé au sud de Johannesburg. M. Nathvani, un philanthrope qui a rencontré Boomgaard sur Facebook, a voyagé d’Inde, où il était en pèlerinage, en Afrique du Sud pour la voir en janvier 2020.

Boomgaard a comparu lundi devant le tribunal de première instance de Vereeniging, et l’affaire a été ajournée jusqu’au 6 novembre pour une demande formelle de mise en liberté sous caution.
Le porte-parole de la police, Brenda Muridil, a déclaré que Nathvani avait atterri à l’aéroport international OR Tambo le 25 janvier. Le 6 mai, sa famille a signalé sa disparition, car ils ne pouvaient pas le contacter en Afrique du Sud.

Bien qu’il ait été déclaré disparu, le compte Facebook de Nathvani était toujours actif, avec des posts disant qu’il en avait marre d’être dans le confinement de Covid-19 en Afrique du Sud.

Afrique du Sud Facebook

Cependant, la famille et les amis qui ont laissé tomber des commentaires étaient sceptiques.

En mars, un corps a été ramassé dans le quartier de De Deur mais a été déposé à la morgue pendant des mois, car il était si gravement brûlé qu’il n’a pu être identifié.
Les autorités ont ensuite fait une enquête en septembre et ont confirmé que le corps appartenait à M. Nathvani après l’avoir mis en correspondance avec ses dossiers dentaires, l’ADN de sa famille et les empreintes digitales.

L’autopsie a révélé des signes de traumatisme contondant et aigu. Boomgaard est également accusé du meurtre de son amie, Lynette Mustapha. Elle est également liée à la disparition en 2012 de l’ingénieur naval à la retraite John Naisby, 83 ans, qui avait voyagé du Cap à Walkerville pour la rencontrer après une romance en ligne commencée sur Facebook.

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi