Angleterre : Deepfake de la Reine Elisabeth II diffusé sur une chaîne britannique

fake
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les fakes news s’accroissent sur la toile et souvent il s’agit d’entacher la réputation d’une personne en particulier. Récemment, la chaîne britannique Channel 4 a diffusé ce que l’on appelle un deepfake.

Tout d’abord, selon la tradition, la Reine Elisabeth II devait, comme d’habitude, faire un discours d’une durée de cinq minutes et ensuite achever son intervention avec une danse du chef du Commonwealth.

Cette année, la coutume a eu lieu et au cours de l’intervention, la Reine s’est exprimée ainsi :

« J’ai été attristée du départ de Harry et de Meghan. Il y a peu de choses plus douloureuses que quelqu’un vous disant qu’il préfère la compagnie des Canadiens. »

fredzone

Outre cela, elle a donné son opinion sur la relation qu’entretiendrait le prince Andrew avec Jeffrey Epstein, un présumé délinquant sexuel américain.

Lire aussi : Le Prince Harry et Meghan Markle lancent leur propre award

Et alors ?

La vidéo et le discours étaient faux. Le rôle de la reine a été interprétée par Debra Stephenson et Channel 4 a eu recours à l’hyper trucage, une technique qui consiste à superposer des fichier audio et vidéo existants sur d’autres vidéos.

La manière dont cela a semblé réel inquiète les internautes. Cela voudrait dire qu’on ne peut plus avoir confiance en nos yeux, dixit Ian Katz, le directeur des programmes de Channel 4.

On a remarqué cependant que cela se faisait aussi sur des sites pornographiques, où on utilisait le visage d’une femme sur le corps d’une autre femme nue. Les femmes sont hélas, d’après les statistiques, les plus grandes victimes de ces trucages de vidéos.

Lire aussi : Angleterre : Mort d’une enfant de 09 ans causée par la pollution

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi