Anita Alvarez : ” La dernière chose dont je me rappelle, c’est … “

Championnat de natation : Une nageuse s’évanouit en pleine compétition
[wp_applaud]
[wp_applaud]

L’américaine Anita Alvarez a été sauvée de noyade par son entraîneur. Il s’en est fallu de peu pour que la nageuse professionnelle perde la vie, lors de la finale de natation synchronisée solo libre.

Alors que la nageuse professionnelle Anita Alvarez était finaliste au championnat mondial de natation, à Budapest, elle s’est évanouie en pleine compétition. N’eut été l’intervention rapide de son entraîneur, la nageuse y aurait sans doute laisser sa vie.

L’entraîneur de l’équipe américaine de nage artistique et synchronisée n’a pas hésité à plonger dans le bassin en apercevant son élève qui coulait. Elle s’est jetée à l’eau et a réussi à la remonter à la surface avant que main forte ne lui sois prêtée.

« Nous avons eu très peur. J’ai dû sauter parce que les sauveteurs ne le faisaient pas », a déclaré l’entraîneur Andrea Fuentes.

Heureusement, il y’a eu plus de peur que de mal. Un communiqué de l’équipe américaine de natation rassure que la victime a été stabilisée.

Notons qu’Anita Alvarez est une nageuse âgée de 25 ans, a participé trois fois de suite aux championnats du monde.

Lire aussi :  "Je n’en ai jamais profité avec les filles…": Sébastien Haller fait d’énormes confidences

Anita Alvarez suspendue !

La Fédération internationale de natation (FINA) n’a pas autorisé l’équipe des États-Unis à inclure Anita Alvarez dans sa composition pour la finale par équipes de l’exercice libre en natation artistique, qui aura lieu ce vendredi à partir de 16 heures.

“Ce sport n’est probablement pas pour elle”

Après s’être évanouie mercredi, Anita Álvarez s’est sentie suffisamment rétablie ce vendredi pour revenir à la compétition et quitter la compétition de la plus belle des manières, en participant à la finale de l’équipe libre.

La fédération avait annoncé jeudi que ce serait la nageuse elle-même et l’équipe américaine qui décideraient de sa participation. Cependant, ces dernières heures, la situation a pris une tournure différente.

Moins de trois heures avant le départ, la FINA a appelé les États-Unis et ne l’a pas autorisée à s’inscrire. En l’absence d’explications pertinentes après toute la polémique générée par les photos de l’évanouissement et tout ce qui a suivi, le chef des services médicaux des Championnats du monde, Bela Merkely, a déclaré dans les médias hongrois :

“Il y a différents types d’athlètes, certains tolèrent bien que la quantité d’oxygène et de dioxyde de carbone varie de cette manière. Mais il y a ceux qui sont plus sensibles. Elle en fait partie. Ce sport n’est probablement pas pour elle.”

Les États-Unis seront contraints d’ajouter une nouvelle nageuse à leur routine et de s’entraîner moins de deux heures avant le début d’une compétition qui suscitera une fois de plus l’attention des médecins. Anita Alvarez elle devra assister à l’exercice depuis les tribunes de la piscine de l’île Margarita.

Lire aussi :  Lionel Messi : Son sacré numéro 10 pourrait-il être retiré à jamais ? Voici la réponse de la Liga

“C’est la dernière chose dont je me rappelle”

Au lendemain de cet acte héroïque, la nageuse américaine a raconté ses derniers souvenirs avant son malaise.

“Je me souviens que j’avais la sensation de faire vraiment une super performance, ma meilleure de loin, pas seulement sur la manière dont je performais, mais surtout parce que je profitais et que je vivais le moment, explique, sur NBC, l’athlète qui a participé deux fois aux Jeux olympiques.

Je me sentais vraiment heureuse et fière. A la toute fin, je me souviens du dernier mouvement de bras que j’ai fait. C’était un mouvement de bras si simple, si petit, mais j’ai tout donné et je me souviens être en train de descendre (dans l’eau, ndlr) et me dire: ‘oh, oh, je ne me sens pas super bien’. C’est la dernière chose dont je me rappelle.”

Je m'appelle Émeline Kutolbena. Je suis Rédactrice chez AfrikBuzz. Mes centres d'intérêt, la musique, le cinéma et la lecture. Les biographies, le showbiz et les faits divers sont mes domaines de rédaction.

Mail : [email protected]
emeline

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi