Colonisation : Après la France et le Bénin, l’Allemagne va restituer les œuvres d’art du Nigeria

œuvres d'art Nigeria

L’un des inconvénients du colonialisme a été le pillage de l’art et des objets d’art africains.

Ces œuvres d’art ont été diffusées en Europe et aux États-Unis. Aujourd’hui, ces pays ont l’intention de les restituer.

Que s’est-il passé ?

L’Allemagne a signé ce jeudi un accord visant à transférer au Nigeria la propriété des bronzes de l’Etat du Bénin, qui ont été pillés au XIXe siècle.

Lire aussi :  Corée du Nord : Le pays dévoile avoir fait des essais nucléaires tactiques

Les bronzes du Bénin sont des œuvres d’art historiques qui représentent différentes figures du peuple béninois.

En 2020, un article du New York Times intitulé “Rendez-nous ce que nos ancêtres ont fait” a suscité diverses conversations.

Aujourd’hui, de nombreux pays européens restituent alors ces œuvres d’art.

En effet, les soldats britanniques ont emporté des centaines de bronzes, des sculptures et des plaques complexes datant d’après le XIIIe siècle, lorsqu’ils ont envahissaient le royaume du Bénin en 1897 et les ont placés dans leurs musées.

Lire aussi :  Disfonctionnement de WhatsApp : 4 alternatives pour vous en sortir

Mais tout cela est en train de changer, car ces œuvres d’art retrouvent le chemin du retour.

Ce jeudi, la Fondation du patrimoine culturel prussien (SPK) et la Commission nationale des musées et des monuments du Nigeria (NCMM) ont signé un accord transférant leur propriété de la collection du musée ethnologique de Berlin au Nigeria.

Lire aussi :  Royaume-Uni : le prince Andrew impliqué dans une affaire de fraude

La première série de ces bronzes a été restituée en juillet. Et un tiers d’entre eux seront encore prêtés en Allemagne pendant 10 ans ou plus.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi