Art- peinture : Elle utilise le sang de ses menstruations comme ancre de peinture, le résultat est époustouflant

Jasmine Alicia Carter
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le domaine artistique est un monde imaginaire qui permet de ressortir le beau même du laid. Telle est la mission que s’est donnée cette talentueuse artiste qui peint de magnifique tableaux avec son sang de menstruation.

Jasmine est une artiste qui utilise son sang sans ajouter d’additif chimique à des fins artistiques. À l’aide d’un pinceau et d’une immense toile blanche, celle que l’on appelle « period artist » , trace de grands mandalas aux formes géométriques, nettes et inspirantes. C’est en 2014 qu’elle a décidé de se servir de son sang menstruel à des fins artistiques. Pour Jasmine Alicia Carter, c’est un moyen de briser le tabou autour des règles mais aussi d’inviter les femmes à s’accepter et surtout à mieux se connaître.

La réaction des internautes ont divisé les amateurs d’art. Pour certains l’idée du sang est dérangeante voire dégoûtante. Au même moment, d’autres y voient une originalité , une sorte de mis à jours.

Rappelons que les règles demeurent un tabou, un mystère féminin pour la société ancienne qui considère que la femme n’a pas le droit de s’exposer spirituellement en laissant traîné son sang de menstruation dans des galeries d’arts et voire les salons des individus.

Néanmoins Jasmine Alicia Carter fait d’excellente boulot. Elle innove avec un esprit de créativité osé et le résultat est épatant, constatent les amoureux d’art.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi