Assaut du Capitole: Un proche de Trump reconnu coupable d’entrave à l’enquête

Pour avoir refusé de coopérer avec la commission d’enquête sur l’assaut du Capitole, Steve Bannon, l’ex-conseiller de Donald Trump a été reconnu coupable.

Deux chefs d’accusation pèsent sur cet ancien responsable américain qui en dépit d’avoir été écarté de la Maison Blanche en août 2017, avait demeuré proche de Donald Trump. Il risque ‹‹entre un mois et un an de prison pour chacun de ces chefs››. Pour conclure à sa culpabilité, il a fallu trois (03) heures aux jurys d’après les informations rapportées par plusieurs médias internationaux.

Lire aussi :  "je ne suis pas son père", Pep Guardiola sur Benjamin Mendy au tribunal

Ancré dans le populisme de droite aux États-Unis, Bannon avait conduit avec succès, la campagne de l’ex-président américain Donald Trump en 2016. En effet, Steve Bannon avait échangé avec Donald Trump la veille de l’attaque du 6 janvier 2021 contre le siège du Congrès. Alors, en vue d’élucider cette affaire, la commission d’enquête a voulu avoir les informations nécessaires quant à cette conversation, afin d’avoir la certitude du rôle de l’ancien président. Bannon a justifié son refus de coopérer en ‹‹ invoquant le droit des présidents à garder certaines conversations secrètes››. C’est ainsi qu’il s’est vu inculpé d’« entrave » au travail du Congrès.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi