Bénin : Plus de 547 élèves enceintées lors du congé de confinement

Grossesses Coronavirus
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le coronavirus n’aurait pas que tué et rendu malade. En effet, cette année, au Bénin, on assiste à une hausse anormale des grossesses en milieu scolaire.

Les nombres sont inquiétants. En vrai les chiffres fournis par les acteurs de la campagne « Zéro grossesse en milieu scolaire pour mille opportunités à l’horizon » sont bien plus importants. Jusqu’alors on compte 432 mineures en milieu scolaire, 709 en apprentissage dans tout le pays.

Mais comment cela se fait-il ?

Il semblerait que le fait de se confiner, d’observer un couvre-feu constituait une diminution d’activité pour ces jeunes filles. Elles n’auraient trouvé d’autres divertissement que de s’adonner à des rapports sexuels.

Lire aussi : YouTube et Gmail en off après une panne globale de Google

Mais il semblerait que ce ne soit pas la seule cause. La précarité dans laquelle vivent certaines jeunes filles les poussent à se prostituer pour subvenir à leur besoin. Leur situation économique se serait empirée avec le coronavirus et on comprend le fait qu’elles s’y soient adonnées plus qu’avant.

Notons que le Bénin avait déjà eu des cas de grossesses en milieu scolaire mais causées par des professeurs dans ces écoles. Cela avait alarmé en ce moment le corps éducatif qui s’est mis à établir des sanctions contre ces professeurs qui, pour la plupart, profitent de ces mineures et élèves.

Lire aussi : Bénin : Clara, auteure d’une sextape en 2009 bientôt maman

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi