Bénin : Pourquoi Miss Bénin a disparu ? les raisons

Miss Bénin

Au moment où tous les pays célèbrent leur reine de beauté chaque année, on note une absence très marquée des Miss du côté du pays des Vodous.

En effet, depuis l’élection de Christelle Lougbégnon le 9 décembre 2017, le Bénin n’a jamais eu de nouvelles représentantes de la beauté. Depuis quelques jours, la toile a rouvert ce fameux dossier, faisant ainsi courir plusieurs rumeurs sur les causes de cet arrêt. Fin des tergiversations, Dans cet article, nous vous révélons les véritables causes de cette pause qui dure cinq années.

Samedi dernier se tenait le concours Miss Côte d’Ivoire édition 2022. Cérémonie au cours de laquelle, la représentante de la beauté béninoise était conviée. Seulement des images de son siège resté inoccupé ont fait jaser sur les réseaux sociaux. Depuis, les internautes ont sorti des tiroirs l’arrêt brusque de l’organisation du concours de beauté au Bénin. Chacun, y attache des raisons pour la plupart incorrectes.

Lire aussi :  Top 5 des femmes les plus influentes sur Twitter
Beauté / Voilà pourquoi le Bénin n'organise plus de concours Miss depuis cinq ans
Christelle LougbégnonMiss Bénin 2017

Une interruption voulue par le gouvernement

Selon les médias locaux, le concours est interrompu depuis cinq ans par le gouvernement béninois. En décembre 2017, (date de la dernière édition du concours) Oswald Homéky, le ministre du Tourisme, de la culture et des sports avait annoncé au président de l’Association culturelle Miss Béninson retrait de l’organisation du concours Miss Bénin. Le document, parvenu au président déchu, stipulait que l’organisation du concours de beauté serait confiée à l’avenir à une agence compétente en la matière, recrutée sur appel à candidature.

Lire aussi :  Joe Biden : Le président atteint du cancer

Depuis, le gouvernement n’a plus accordé un intérêt majeur à l’organisation dudit évènement. Ainsi Christelle Lougbègnon, élue depuis, cinq ans, n’a jamais relayé la couronne à une autre fille.

Il est reproché à Fortuné Dégbègni, président de l’Association culturelle Miss Bénin, des dysfonctionnements répétés dans l’organisation du concours. Un scandale lors de la dernière serait la principale raison disruptive du concours. Le jury de l’édition 2017, après délibération, avait révélé que la miss déclarée élue lui avait été imposée par le comité d’organisation. Indigné, le Ministre Homéky avait précocement quitté la salle du concours, refusant ainsi de porter la couronne, la nouvelle reine de beauté.

Lire aussi :  Affaire Sonko : Adji Saar plonge le politicien en faisant de graves révélations

Source : Afrikmag

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi