Beyoncé : Très sexy en couverture du British Vogue (photos)

Beyoncé British Vogue
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Beyoncé est la star de la couverture du numéro de décembre de British Vogue. Elle a été photographiée par Kennedi Carter, 21 ans, originaire de Caroline du Nord. Ce qui fait de lui le plus jeune à avoir shooté une couverture du British Vogue dans les 104 ans d’existence du magazine.



L’apparition de Beyoncé dans le British Vogue s’accompagne d’une rare interview menée par le rédacteur en chef, Edward Enninful.

Beyoncé British Vogue

Numéro de décembre de Vogue qui comprend trois couvertures différentes.
S’exprimant via Zoom, la musicienne, créatrice de mode et productrice a déclaré qu’elle se sentait «absolument changée» par les événements de 2020. Elle a dit :


« J’ai appris que ma voix est plus claire quand je le suis encore. Je chéris vraiment ce moment avec ma famille, et mon nouvel objectif est de ralentir et de me débarrasser des choses stressantes de ma vie.
Je suis arrivée dans l’industrie de la musique à 15 ans et j’ai grandi avec le monde qui regarde, et j’ai mis sur pied des projets sans arrêt.
J’ai sorti Lemonade pendant la tournée mondiale de Formation, j’ai donné naissance à des jumeaux, joué à Coachella, réalisé Homecoming, fait une autre tournée mondiale avec Jay, puis Black Is King, tout dos à dos. Ça a été lourd et mouvementé. J’ai passé beaucoup de temps à me concentrer sur la construction de mon héritage et à représenter ma culture de la meilleure façon que je sache. Maintenant, j’ai décidé de me donner la permission de me concentrer sur ma joie. »

Beyoncé British Vogue

S’adressant à Edward Enninful, Beyoncé a également discuté de l’accent accru mis sur les créations et la culture noires et africaines dans son travail ces dernières années. Un changement à lequel, elle a attribué à la naissance de son premier enfant – Blue Ivy – en 2012. Elle a déclaré :

« Ma mission était de m’assurer qu’elle vivait dans un monde où elle se sent vraiment vue et appréciée ».


Après avoir eu son fils, Sir en 2017 :


« J’ai senti qu’il était important d’élever et de féliciter nos garçons, et de m’assurer qu’ils grandissent avec suffisamment de films, de livres pour enfants et de musique qui favorisent l’intelligence émotionnelle, la valeur de soi et notre riche histoire ».

Edward Enninful a déclaré à propos de l’interview de Beyoncé :


« Tout le monde veut toujours savoir ce que c’est de travailler avec Beyoncé et son équipe incroyable, et la réponse est : impeccable. Une perfectionniste dans l’âme, elle voulait plus que tout que son moment British Vogue soit plein de positivité alors que cette année la plus délicate touche à sa fin. »

Beyoncé est apparue pour la dernière fois sur la couverture de British Vogue en 2013.

Beyoncé British Vogue

En 2018, elle a écrit sa propre histoire de couverture pour Vogue US, s’ouvrant sur les difficultés de donner naissance à ses jumeaux en 2017 et discutant de son insistance pour que Vogue ait embauché un photographe afro-américain. Il s’agissait alors de Tyler Mitchell. Une autre première dans l’histoire du Vogue US.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi