Beyoncé : Vilipendée pour son concert à Dubaï, son père prend sa défense

Beyoncé : Vilipendée pour son concert à Dubaï, son père prend sa défense

Le dernier concert de la célèbre Beyonce à Dubaï a suscité l’indignation des fans qui l’ont depuis qualifiée de sold-out pour avoir joué dans un pays aux lois anti-LGBTQ+ strictes.

La chanteuse de 42 ans, qui a été payée 24 millions de dollars, a été critiquée pour son concert à l’hôtel Atlantis The Royal, où elle n’a interprété aucun tube de son nouvel album LGBTQ + Renaissance.

Son père, Matthew Knowles, 71 ans, a maintenant pris sa défense, louant sa fille pour avoir “rassemblé des gens de tous les horizons” et a révélé qu’elle prévoyait une tournée où elle interpréterait des chansons de Renaissance.
 

Lire aussi :  Rihanna : La chanteuse sera bientôt fiancée à ASAP Rocky ?

«Les gens qui n’étaient pas au spectacle pourraient ne pas comprendre… elle a donné du respect et a récupéré le respect du pays, qualifiant cela de moment incroyable.

Knowles a ajouté que Beyonce a “toujours défendu l’inclusivité et pense que tout le monde était là pour l’amour et qu’elle ne ferait jamais quelque chose pour blesser délibérément quelqu’un”.

Lire aussi :  Anniversaire de Tina Glamour : Quand Carmen Sama et sa belle mère font le challenge de leur postérieur (vidéo)

Il a également révélé que Beyonce prévoyait une tournée Renaissance et annoncerait “quand elle sera prête”. 

Son dernier album, Renaissance, qu’elle n’a pas interprété pendant le tournage, était dédié à son oncle Jonny, qui s’est identifié comme gay et a subi une bataille contre le VIH.

Elle a été critiquée pour n’avoir interprété aucune chanson de la discographie, de nombreux fans affirmant qu’ils “luttaient” pour comprendre pourquoi elle accepterait même un concert à Dubaï en premier lieu.

Lire aussi :  La fille d'Omotola, Meraiah Ekeinde reprend une robe de sa mère pour son 21è anniv (photos)

Bev Jackson, co-fondatrice de la LGB Alliance, a déclaré que la chanteuse était une “grande icône” pour les homosexuels et qu’elle était “profondément déçue” de sa décision de donner un “concert lucratif à Dubaï où des actes homosexuels sont organisés”. une infraction pénale.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi