Bill Gates met en garde : « La prochaine pandémie mondiale, pourrait être pire que le coronavirus »

Covid-19 : Bill Gates testé positif avec des légers symptômes

Alors que le monde continue de faire face aux conséquences du coronavirus, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a fait une mise en garde.

Gates a fait part de ses inquiétudes lors de la cérémonie de remise d’un chèque de 150 millions de dollars (110 millions de livres sterling) par la Fondation Bill & Melania Gates à la Coalition for Epidemic Preparedness Innovation (CEPI) le mercredi 19 janvier. Une somme qui servira au CEPI de mieux mener la lutte contre le coronavirus ainsi que dans la préparation d’éventuelles pandémies à l’avenir.

Lire aussi :  Homosexuel : Après Bengono Raoul, c'est un Ghanéen qui se marie à un blanc, vidéo

Pour Bill Gates, le monde entier a échoué dans la gestion efficiente de la pandémie de Covid-19. « Alors que le monde répond au défi d’un virus en évolution rapide, la nécessité de fournir de nouveaux outils vitaux n’a jamais été aussi urgente. La prochaine fois que le monde subira une pandémie, cela pourrait être pire que le coronavirus« , a-t-il déclaré.

Très ému par le geste de la Fondation Bill & Melania Gates, le PDG du CEPI, le Dr Richard Hatchet, a déclaré : « Ces promesses généreuses feront progresser considérablement le plan du CEPI visant à réduire les risques d’épidémie et de pandémie à l’avenir en développant des vaccins contre les maladies infectieuses émergentes tout en garantissant un accès équitable pour tous« .

Lire aussi :  Covid-19 : Une femme âgée décède après avoir attrapé le virus à deux reprises, le premier décès signalé par réinfection

Pour illustrer son point de vue, Gates a ajouté : « Notre travail au cours des 20 dernières années nous a appris qu’un investissement précoce dans la recherche et le développement peut sauver des vies et prévenir les pires scénarios. » La Fondation Bill & Melania Gates a promis 150 millions de dollars pour « aider le CEPI à accélérer le développement de vaccins sûrs et efficaces contre les variantes émergentes du coronavirus et à se préparer, voire à prévenir, la prochaine pandémie« .

Lire aussi :  Bill Gates : Il divorce de sa femme Melinda après 27 ans de mariage; voici ses raisons

Gates en a profité pour exhorter les gouvernants à contribuer afin de « prévenir la propagation de futures pandémies, dont certaines pourraient avoir le potentiel d’un taux de mortalité plus élevé que la pandémie de coronavirus« 

LIRE AUSSI: Microsoft sur le point de balancer Bill Gates ? L’entreprise lance une enquête sur l’harcèlement de son fondateur

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi