Boko Haram : Voici la sordide histoire derrière sa création en 2007

Boko Haram David Hundeyin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le journaliste nigérian, David Hundeyin a révélé comment Boko Haram serait né au Nigéria. Il a accusé le nord du Nigéria, d’incuber un monstre qui ne peut plus être apprivoisé désormais.

Boko Haram David Hundeyin


David Hundeyin a déclaré qu’il avait perdu toute sympathie, lorsqu’il a travaillé sur les origines de la violence dans le nord en 2019. Il a tweeté :


« Lorsque j’ai travaillé sur un rapport sur les origines de la violence dans le Nord l’année dernière, j’ai perdu toute sympathie. Ils ont activement incubé un monstre qui ne peut plus être apprivoisé maintenant. Je vais révéler quelque chose dans ce fil dont je vous garantis que la plupart d’entre vous n’ont jamais entendu parler auparavant.

Savez-vous que les responsables de l’establishment politique de l’islam au nord du Nigeria ont passé des décennies à pacifier leurs électeurs horriblement pauvres en leur promettant la terre appartenant aux chrétiens du nord une fois la charia mise en œuvre ?
Laissez-moi vous donner un aperçu.

En raison du mariage monogame qui limite l’expansion de leur population, l’héritage des terres chrétiennes du Nord est largement linéaire, c’est-à-dire que le nombre de descendants qui se battent pour hériter de la terre du père est limité, ce qui leur donne un levier économique dans une région où la terre est le seul actif.

Les musulmans du Nord, quant à eux, ont un héritage extrêmement dilué car le patriarche peut avoir 4 femmes et 17 enfants, dont 8 pourraient être des hommes. En termes simples, il n’y a pas assez de terres pour circuler, ce qui entraîne une extrême disparité de richesse dans les zones musulmanes.

C’est pourquoi la charia était défendue par des acteurs politiques du Nord et accueillie avec enthousiasme par les prolétaires du Nord – c’était un os pour des politiciens comme Yerima à jeter aux masses, et les masses croyaient vraiment que les terres appartenant à « l’arne » leur seraient distribuées.

La charia est venue, et l’expropriation et la redistribution promises ne se sont pas matérialisées. Gardez à l’esprit que les jeunes hommes du Nord, contrairement à la croyance populaire, veulent en réalité plus de la vie que la pauvreté et la ruine. La promesse de reprendre la propriété arne était une VRAIE source d’espoir pour eux.

Ustaz Mohammed Yusuf, un prédicateur charismatique de Maiduguri a vu cette vague de ressentiment et en a profité pour faire de son groupe salafiste, une force politique dans l’État de Borno. Boko Haram en 2007 a en fait nommé un commissaire au cabinet de l’Etat de Borno.

Le désaccord est survenu lorsque le gouverneur Ali Modu Sheriff a refusé de donner suite à ses promesses (politiquement opportunes) à Boko Haram, notamment de saisir des terres appartenant à l’arne et de les distribuer à de jeunes musulmans économiquement privés de leurs droits.

Yusuf est devenu un voyou et en juillet 2009, la police nigériane s’est impliquée de la seule façon qu’elle sait, l’exécutant de manière extrajudiciaire à la vue de tout le monde en dehors du QG de la police de Maiduguri. L’adjoint de Yusuf, Abubakar Shekau, a ensuite pris la relève. Et le reste appartient à l’histoire. »



Boko Haram
a exécuté 110 fermiers dans une plantation de riz, ce Samedi 28 Novembre.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi