Booba accusé de fréquenter des mineurs, Instagram le bloque

Booba Rohff
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Sur Instagram, le compte de Booba est désormais « utilisateur introuvable ». Cela survient après le rappeur Rohff l’ait accusé d’être le R.Kelly du rap français.

Instagram a bloqué le compte de Booba, après qu’il ait publiquement menacé Rohff.

Booba Rohff


Dernièrement, Booba a également clashé Vitaa, Gims et Mathieu Kassovitz, entre autres. Lorsque l’on connaît les réglementations d’Instagram, on peut penser que ses propos ou contenus considérés comme violents lui auront valu cette suspension.

Cela fait 20 ans que le clash entre Booba et Rohff dure. Cette fois-ci, cela a pris des ampleurs considérables suite à l’interview d’une certaine Inès Sberro, candidate de télé-réalité française. Cette dernière a déclaré avoir été en couple avec Booba en 2015, elle avait 17 ans à l’époque. Suite à cela, Rohff a tout de suite surnommé Booba « Erk’Elie », en référence à R. Kelly actuellement incarcéré aux Etats-Unis pour détournement de mineures et pédophilie.

Booba Rohff


Inès a également posté une photo d’elle avec quelqu’un qui ressemblait au rappeur. Rohff a également posté l’interview de la candidate sur sa story Instagram.

Lire aussi :  Gims aurait trompé sa femme Dem Dem avec Eva Ducci : Booba balance toutes les preuves
Booba Rohff


Booba a répondu à son rival en posant une screenshot de sa story, avec en légende :

« Si vous mentionnez mon nom encore une fois monsieur M’koubois, je serai dans l’obligation de vous éteindre. Je n’ai qu’une parole. Faites le bon choix, il n’y aura pas d’autre avertissement. »



Le rappeur a également publié un échange avec l’ex-femme de Rohff, Nadia Fourn, présentatrice, actrice, modèle et militante contre les violences faites aux femmes. Cette dernière avait porté plainte contre son mari en 2016 pour violences conjugales. Néanmoins, Nadia Fourn ne démord pas et maintient ses accusations. Pour prouver la légimité de ses dires, Booba a tout simplement publié tout le contenu de son échange avec elle :

« Pardonne-moi de partager notre conversation. Ghotam a besoin de moi, le projecteur est allumé ��. On se connaît bien avant que tu ne rencontres Housni et j’espère que les gens te soutiendront et te donneront la force de rétablir la vérité et de vivre enfin dans la paix et le calme avec ta famille. Que cela motive toutes les femmes battues, victimes d’intimidation physique et mentale à prendre la parole et à se défendre contre ces lâches qui n’assument même pas leurs actes.. ��☠️ #metoo #moiaussi #mitambién… »

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi