Booba : « J’ai des noms, des aveux, des caméras de surveillance », l’artiste dévoile tout sur son enlèvement raté (vidéo)

[read_meter]
Booba_Blata
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Pas plus tard qu’hier, le rappeur français a attiré l’attention de ses abonnés sur la cruelle intention de ces ennemis qui, au lieu d’utiliser les mots comme lui pour l’attaquer, préfèrent la manière forte : l’enlèvement.

En effet, l’artiste qui s’est rendu à Miami pour le casting de sa série « Ourika » qui sortira sur Amazon prime Vidéo en 2023, s’est presque fait enlever. Kopp, l’une des figures emblématiques du rap Français et aussi le meilleur clasheur de la France élu par ses abonnés, n’a pas dit son dernier mot concernant ce drame.

Lire aussi :  Urgent : Boko Haram revendique l'enlèvement des élèves portés disparus, négociations en cours

Le rappeur qui n’a pas presque pas d’ami au nom de son franc-parler, s’est érigé en enquêteur dans le but d’assurer ses arrières et prouver qu’il n’est pas intimidable. Il a fini par trouver un nom.

« @marc_blata Si j’étais toi j’arrêterais tout tout d’suite. Ce que vous avez tenté de me faire c’est 25 to life aux États-Unis ( perpétuité ) j’ai des noms j’ai de la caméra surveillance j’ai des empreintes j’ai le tél et vos aveux en vidéos car vous avez crié victoire trop vite”. A t-écrit sur Twitter avec une image de la vidéo de surveillance.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi