Booba : Les méthodes de cyberharcèlement mené par le rappeur et ses fans dévoilées

Booba : Les méthodes de cyberharcèlement mené par le rappeur et ses fans dévoilées

Le Duc de Boulogne se soucie très peu de la tranquillité des autres. Entre harcèlement, diffamations et menaces, Booba attire la colère de plus d’un. Le voile est levé par Mediapart sur le cyberharcèlement que mène le rappeur avec ses fans sur les réseaux sociaux.

Très souvent initiateur de clash et lanceur de piques, le célèbre rappeur français a attiré l’attention de Mediapart, qui s’est intéressé de plus près à ses méthodes de cyberharcèlement.

On ne compte plus les cibles de B20, qui semble d’ailleurs avoir un penchant pour les femmes. Demdem la compagne de Gims, Magali Berdah… La liste est longue.

Les méthodes du rappeur sont souvent les mêmes remarque-t-on. Généralement, le rappeur publie des photos ou vidéos de ses cibles sur Twitter ou Instagram. Il les tague ensuite et incite ses abonnés à harceler, insulter, menacer de mort ou de viols ces personnes, qu’il ne connaît pas parfois.

Lire aussi :  Amazon : La société envisagerait la suppression 10 000 postes

Une cuisinière dont un des plats a été une fois posté par Magali Berdah s’est plainte : “Je reçois d’un coup des centaines de messages. Des menaces, des commentaires selon lesquels ce que je cuisine est dégueulasse et que je ne livre pas à temps”.

Il faut rappeler que depuis plusieurs mois, Magali est l’une des victimes de Booba. Il est selon lui dans une dynamique de dénonciation des arnaques que la célèbre influenceuse aurait orchestrées. “Il y a quelques semaines, je suis allée m’enfermer dans un hôtel avec mes filles parce que devant elles, je sais que je ne me ferai rien”, a entre-temps confié l’influenceuse, qui était suicidaire. Elle aurait reçu plus de 100 000 messages malveillants, des milliers de menaces de mort, de viol, de cambriolage, des injures sexistes…

Lire aussi :  Premier rendez-vous parfait : Voici 10 règles d'or pour les hommes !

Trois femmes ont à ce jour porté plainte contre l’artiste français. Il s’agit Demdem, Steffy, et Magali Berdah.

Un fait qui désole encore plus d’un, c’est le soutien infaillible que la communauté de l’artiste lui apporte.

Vous vous rendez compte que ça n’a pas de sens, à moins de condamner Booba au silence complet ?”Ce n’est pas Booba qui met en scène sa famille, son domicile, ses opérations de chirurgie esthétique. Booba le relève, s’en moque, et critique en cela la culture du vide promue par les influvoleurs. Sa critique ne se limite pas aux escroqueries, c’est un système qu’il attaque. a déclaré un fan de l’artiste.

Mediapart met en avant une théorie qui favoriserait le cyberharcèlement de Booba : Celle de l’indulgence des médias envers le rappeur. En effet, rares sont les journalistes, ou animateurs, qui tiennent réellement tête à l’artiste, lors de ses interviews. Très souvent, les passages de B20 sur les médias se font avec complaisance.

Lire aussi :  Céline Dion : Une grosse rumeur sur sa mort brise ses fans !

Malgré les nombreux bannissements de Booba sur les réseaux, la leçon n’est jamais retenue. On se demande à quand la fin de ses attaques.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi