Breel Embolo : “J’ai demandé à jouer pour mon pays on m’a dit que…”

Breel Embolo : J'ai demandé à jouer pour mon pays on m'a dit que...

Breel Embolo, l’homme du Match Cameroun-Suisse disputé ce jeudi 24 novembre s’explique au milieu de la vague de haine qu’il se prend depuis quelques heures. En effet, le jeune footballeur Suisso-camerounais est sérieusement lynché et qualifié de traitre, pour avoir permis à la Suisse de remporter le match contre son pays d’origine.

Lire aussi :  Pape Gueye : La TAS statue sur la sanction de la FIFA de l'interdire de toutes compétitions

Les nombreuses critiques formulées à l’égard du footballeur camerounais évoluant dans l’équipe nationale suisse seraient infondées. Selon une confidence de Breel Embolo, il aurait souhaité jouer pour le compte de son pays. Mais hélas, les conditions n’auraient pas été favorables à la réalisation de son souhait.

“J’ai demandé à jouer pour mon pays natal, ils ont dit que mon père doit négocier avec le ministre. Personne ne sait comment j’ai fait pour jouer en Suisse. Mon pays ne soutient pas les talents, donc je n’ai aucun regret pour cette victoire. Qu’ils continuent dans le favoritisme, la dictature et la corruption”, s’est exprimé avec amertume, le buteur du match Suisse-Cameroun, disputé au Qatar dans le cadre de la coupe du monde 2022.

Lire aussi :  Zlatan Ibrahimovic vilipende Cristiano Ronaldo et encense Rooney

Né le 14 février 1997 à Yaoundé, Breel Embolo est de nationalité suisse, et d’origine camerounaise. À 25 ans, il compte plus de 300 matchs professionnels à son actif.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi