Burkina Faso : Nomination du chef de fil de l’opposition Zéphirin Diabré au poste de ministre

Zéphirin-Diabré Burkina Faso ministre
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Au Burkina Faso, le nouveau gouvernement vient d’être dévoilé. Une équipe de 25 ministres et 7 ministres délégués. Douze départs et quatorze entrées. L’Union pour le progrès et le changement de Zéphirin Dabré, jusque-là  chef de file de l’opposition, fait son entrée dans cette nouvelle équipe, tout comme plusieurs nouvelles personnalités.

Le fait majeur est l’entrée de Zéphirin Diabré qui fut le chef de l’opposition durant le premier mandat du président Roch Kaboré. Il est ministre d’État auprès du président du Faso, en charge de la Réconciliation et la Cohésion nationale.

Maitre Benewendé Stanislas Sankara, ex-vice-président de l’Assemblée nationale est le nouveau ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat.

LIRE AUSSI : Donald Trump : Il pourrait être destitué par son vice président Mike Pence avant ce 20 janvier

Clément Sawadogo remplace Siméon Sawadogo à l’Administration territoriale et la Décentralisation. Un poste qu’il avait occupé pendant longtemps sous le règne de Blaise Compaoré. Siméon Sawadogo se retrouve à l’Environnement.

Le professeur Charlemagne Ouédraogo, jusque-là président de l’Ordre des médecins du Burkina, a désormais la lourde tâche de veiller sur la santé des populations. Madame Victoria Ouedraogo Kibora s’installe au ministère de la Justice au moment où les Burkinabè dénoncent le traitement de certains dossiers. Le nouveau ministre de la Communication est Ousseini Tamboura, qui était d’ailleurs l’un des porte-parole du parti au pouvoir.

Zéphirin-Diabré Burkina Faso ministre

Alpha Barry tient toujours les rênes de la diplomatie ; Chérif Sy reste au contrôle de la Défense ; Seni Ouedraogo à la Fonction publique, Lassané Kaboré à l’Économie et aux Finances et Harouna Kaboré au Commerce,  conservent leurs portefeuilles.

C’est un gouvernement avec plusieurs sensibilités, comme l’avait d’ailleurs promis le président Roch Marc Christian Kaboré dans son message de vœux il y a quelques jours.

Source : RFI

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi