Burkina Faso : «Nous exigeons que l’État veille sur notre sécurité», le peuple dans les rues

Burkina sécurité peuple rue

Une semaine après l’attaque de Solhan, dans la région du Yagha, les différentes communautés domiciliées à Dori, sont sorties le samedi 12 juin 2021 pour manifester leur insatisfaction au regard de l’augmentation des attaques terroristes dans la zone du Sahel.

Les protestataires ont nommé, à cette occasion, le dirigeant du Faso à mettre fin à cette tragédie qui tape depuis quelque temps les peuple burkinabé. Réunis au carrefour Arba-Hama-Diallo de Dori, dès le lever du soleil, des adultes et des jeunes, munis de panneaux, ont manifesté, le samedi 12 juin 2021, leur ras-le-bol face à la détérioration sécuritaire dans la zone du Sahel.

« Fier d’être Sahélien, je suis Solhan »,

« On veut la paix au Sahel, trop c’est trop »,

« non à la sauvagerie humaine », « il faut sauver le Sahel »,

« Nous exigeons que l’État veille sur notre sécurité », sont entre autres messages qu’on pouvait lire sur les affiches des protestataires.

Depuis trois années, nous avons été résistants. Nous nous sommes dit qu’il faut qu’on s’unisse pour lutter contre le terrorisme. Nous demandons à l’État de remédier nos difficultés. Et si l’État n’y prend garde, nous aurons affaire à beaucoup plus de problèmes », a-t-il fait savoir.

Lire aussi :  Coup d'Etat au Burkina : Voici pourquoi l'armée réclame la tête de Roch Kaboré

LIRE AUSSI : Sénégal : Radicalisation d’Aliou Sow contre Macky Sall , voici les raisons

Gourami

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi