C.Ronaldo : «Je n’ai jamais vu Messi comme un rival», les fans de Messi très remontés

Cristiano Ronaldo Lionel Messi
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La superstar du football, Cristiano Ronaldo, a insisté sur le fait qu’il n’avait jamais vu Lionel Messi comme un rival après que la Juventus ait dépassé Barcelone en Ligue des champions avec une superbe victoire 3-0, le mardi 8 décembre.

Cette déclaration n’a pas du tout plu aux fans de la Pulga qui considèrent cela comme une provocation. Pour eux, CR7 a toujours vu M10 comme un rival.


Cristiano Ronaldo a converti deux pénalités avant que Weston McKennie ne marque au Camp Nou, et la victoire 0-3 signifie que la Juve revendique la première place du groupe G.

Cristiano Ronaldo Lionel Messi


Lionel Messi a réussi 11 tirs, dont sept cadrés, mais n’a pas pu marquer. Cristiano Ronaldo, qui a partagé une brève étreinte avec Messi avant le choc de mardi soir, a déclaré qu’il n’y avait pas de rivalité entre eux. Il a déclaré :


« J’ai toujours eu une relation très cordiale avec lui. J’ai partagé 12, 13 ou 14 ans de cérémonies de remise de prix avec lui. Je ne l’ai jamais vu comme un rival. Il essaie toujours de faire ce qui est le mieux pour son équipe et moi aussi. Je me suis toujours très bien entendu avec lui.
Mais on sait que dans le football, pour la presse, pour le show, une rivalité est recherchée, mais je me suis toujours bien entendu avec lui. Je le vois comme toujours. »



Depuis 2003-04, les sept tirs cadrés de Messi étaient le maximum qu’un joueur ait eu en un seul match de Ligue des champions sans marquer. Son 11 au total est également le plus dans un match sans marquer dans la compétition.

Cristiano Ronaldo Lionel Messi


Mais Ronaldo a marqué ses premiers buts contre le Barça en Ligue des champions (à sa sixième apparition) et les 133è et 134è buts de la compétition. Cristiano a continué :



« Barcelone traverse une période difficile, mais c’est toujours Barcelone.
La vérité est que nous sommes très heureux, nous savions que c’était une mission presque impossible, c’était une mission compliquée et nous avons bien joué.
La clé était de bien entrer dans le match, nous avons marqué deux buts tôt et à partir de là, nous avons cru que c’était possible. »

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi