Cadix vs Valence : « Il m’a dit noir de merde », Mouctar Diakhaby sort du silence après le match de dimanche

Cadix Valence Mouctar Diakhaby insultes racistes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Dimanche 4 avril dernier, lors du match opposant les clubs Cadix et Valence, un des attaquants de ce dernier, Mouctar Diakhaby est sorti du terrain suite à une insulte raciste de la part de Juan Cala, un joueur de Cadix.

Pour commencer, autour de la 30ème minute du match, le joueur de Valence Mouctar Diakhaby a quitté le match en plein jeu avec ses coéquipiers, mettant ainsi aux arrêts le match pour un bon moment. Le capitaine du club, José Gaya avait tout d’abord expliqué la situation aux médias :

« Il nous a dit que Cala lui avait dit une insulte raciste. On est revenus sur le terrain car Diakhaby nous l’a demandé. On nous a fait comprendre que si on ne revenait pas, on perdrait le match et plus encore. Il était vraiment touché et nous sommes tous avec lui« 

En effet, après avoir entendu les propos racistes à son encontre, le jeune attaquant s’est énervé et s’en est suivi une vive altercation avec Juan Cala. Ensuite, Mouctar a signalé à l’arbitre qu’il allait quitter le terrain, ce qui lui a valu un carton jaune. Il est suivi par ses coéquipiers et après ceux-ci sont revenus sur le terrain, sans Mouctar.

LIRE AUSSI : Racisme/Football : Wilfried Zaha choque toute la Premier League en refusant de s’agenouiller; il s’explique

Après, ce mardi, Mouctar a décidé de sortir de son silence et a déclaré :

« Il m’a dit  »noir de merde. C’est intolérable, je ne peux pas cautionner cela. Cela ne doit pas exister, encore plus dans le foot. Avec mes équipiers, nous avons décidé de rentrer aux vestiaires, ce qui a été une bonne décision. Ces mots m’ont blessé. J’espère que la Liga va agir et sanctionner le joueur. Merci à mes équipiers, à mon club et à tous ceux qui me soutiennent depuis. »

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi