CAN 2022: Le Général Makosso dit ses vérités aux ivoiriens

Camille Makosso réagit après l’apparition osée de Carmen Sama: « Restez bête et n’allez pas travailler »

Pour avoir supporté le Cameroun lors des quarts de finale de cette CAN 2022, le sulfureux pasteur Camille Makosso a été lynché.

Vu que l’affaire prenait une mauvaise tournure, le polémiste homme de Dieu, le pasteur général Camille Makosso a pris la décision de jouer au sapeur-pompier. Il est donc allé apporter son soutien aux camerounais, lors des quarts de final de la CAN 2022, opposant les lions Indomptables à la Gambie. La publication des clichés du père de la marmaille en maillot camerounais est devenue source de polémique sur la toile. Les ivoiriens n’ont pas apprécié cet acte de Makosso.

Lire aussi :  Camille Makosso : Voici comment le révérend a réussi à s'évader de prison

Le grand Marmailleur ne s’est pas du tout fait prier avant de répondre. « La Côte d’Ivoire n’est plus de la compétition et vous vous plaignez que je soutienne une équipe encore en compétition en qui je me retrouve dans leur état d’esprit? L’argent que vous me donnez chaque mois-là, bloquez cela. J’ai des comptes à rendre à qui? Sommes-nous en guerre contre le Cameroun? Le Cameroun, en tant que nation, a tué qui ou frappé qui? Si le chômage vous fatigue, reforgez votre esprit au travail. Dans ce monde dur, vous avez le temps de détester et de garder la rancune là où votre pays ne vous voit même pas? Guerre de Facebook? Vous êtes vraiment perdus », a dénoncé Makosso Camille sur sa page Facebook.

Lire aussi :  The Bachelor : Stephanelle agressée ? Voici toute l'histoire (vidéo)

Il a poursuivi en ajoutant : « J’aime le Cameroun qui est l’un des pays qui m’a le plus honoré dans ma vie quand souvent mon propre pays me rejetait et me dénigrait. Un malade mental, dans sa folie, marche sur notre maillot et on me demande de combattre un pays entier. Depuis quand l’acte d’un maudi engage un pays. Je décide de réparer ce que moi-même j’ai été l’une des causes et vous m’en voulez. Je suis ivoirien patriote mais l’esprit de lion du Cameroun me forge à ne jamais renoncer. Merci au Cameroun pour cet amour et votre pardon quand mes paroles vous ont blessés ».

Lire aussi :  Affaire maison Primud : Kerozen rejoint le camp qui l’avantage

LIRE AUSSI: Affaire sanction contre le Mali : Le général Camille Makosso prend en main le dossier malien

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi