CAN 2022: Le Nigeria bat le Soudan et se qualifie pour les huitièmes de finale

CAN Nigeria
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

L’équipe du Nigeria s’est qualifiée sans difficulté pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) de football.

On pouvait craindre le pire pour l’équipe du Nigeria, suite au licenciement de son sélectionneur depuis 2016, Gernot Rohr, et ce un mois avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022). Ce 15 janvier à Garoua, les Super Eagles ont encore prouvé qu’ils pouvaient vivre sans l’entraîneur germano-français. Sous la conduite d’Augustine Eguavoen, successeur de Rohr, ils ont en effet remporté une deuxième victoire dans le groupe D de la CAN 2022, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.

Quatre jours après avoir battu l’Egypte de Mohamed Salah, l’équipe nigériane a ainsi balayé une sélection soudanaise très vite dépassée.

Dès la 3e minute, sur une longue touche, le ballon navigue jusqu’à l’ailier Moses Simon qui le glisse à Samuel Chukwueze. Ce dernier, libre de tout marquage, met la balle au fond des filets (1-0).

Peu après la demi-heure de jeu, des exploits du portier soudanais Ali Achrine devant le défenseur William Troost-Ekong (36e) et le milieu Joe Ayodele-Aribo (37e), ainsi qu’un poteau de l’attaquant Taiwo Awoniyi (37e), permettent aux Crocodiles du Nil de rester dans le coup, au tableau d’affichage.

Mais, juste avant la pause, un but-gag les plonge dans la détresse. A la 45e minute, sur un coup franc de l’attaquant Kelechi Iheanacho, Troost-Ekong dévie le ballon de la tête qui rebondit sur le crâne du défenseur et capitaine du Soudan, Salaheldin Nemer, puis sur celui d’Awoniyi avant de franchir la ligne (2-0).

Les Nigérians marquent décidément aux moments-clés de ce match. Nouvelle illustration juste après la pause : suite à un une-deux presque involontaire avec Awoniyi, Simon glisse le cuir dans la cage adverse (3-0, 46e).

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi