Canal+ : La suppression de la chaine Novelas TV est-ce un poisson d’avril ?

Canal + chaine Novelas TV supprimée poisson d'avril
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La nouvelle est tombée : suite à la plainte de certains clients, notamment des hommes, la chaine de feuilletons Novelas TV va être supprimée des bouquets Canal. Mais puisque nous sommes à la veille du 1er Avril serait-ce un canular ?

Pour commencer, Canal+ Togo a publié un communiqué sur sa page Facebook que la chaine Novelas TV ne sera plus disponible dans la zone Afrique :

« A la suite des chaînes Voyage, OKLM…, la chaîne Novelas TV disponible sur le canal 33 des Bouquets Canal+, cessera d’émettre à partir du 1er avril 2021 à 00 heures « , pouvait-on lire non seulement sur la page Facebook de Canal+ du Togo et de la Cote d’Ivoire.

Etrangement, aucune de ces informations n’est publiée sur la page de Canal+, à la source. Aussi, la réceptionniste jointe au téléphone par certaines personnes déclare n’être au courant d’aucune suppression de chaines.

LIRE AUSSI : Netflix débarque en Afrique Francophone via « Sakho & Mangane »

Il faut reconnaitre par là que le tour qu’ont voulu jouer les Community Manager des pages togolaises et ivoiriennes de Canal + a presque totalement marché.

« J’ai plusieurs fois couvert les conférences de presse de Canal+. Il en organise toujours même quand il s’agit de la réception d’une nouvelle chaîne. Il devrait en organiser si la suppression de Novelas est vraie’« 

Voici les propos d’un journaliste qui rassure les amoureux de la chaine. Et si vous faites partie de l’élite qui priait pour que ce soit vrai, nous sommes vraiment désolés mais il se pourrait que le règne de la chaine Novelas depuis 2015 va se prolonger jusqu’à preuve du contraire.

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi