Cancer de seins : Ce jeune lycéen ghanéen révolutionne le traitement des malades

[read_meter]
Mustapha Diyaol Haqq lycéen
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Le jeune lycéen Mustapha Diyaol Haqq de nationalité ghanéenne a réussi à créer un système qui utilise un modèle d’analyse prédictive pour détecter le cancer du sein. Une idée de génie et révolutionnaire qui va réduire le nombre de femmes victimes du cancer de seins dans son pays et pourquoi pas dans le monde.

Lire aussi :  Face aux sanctions, la Russie légalise le piratage des jeux ,des films et des émissions de télévision

Le cancer du sein reste le 1er cancer chez la femme (48 800 nouveaux cas en 2012) et 1 femme sur 8 sera atteinte par ce cancer au cours de sa vie. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90 % des cas. Le moyen de détection est la mammographie qui permet de dépister, avant tout symptôme, 90 % des cancers du sein déjà présents.

Lire aussi :  Football : Aubameyang renouvèle son contrat avec Arsenal

Lire aussi : Junior Natabou : Ce Béninois devient millionnaire à 17 ans selon Forbes

Élève au lycée TI Ahmadiyya de Kumasi, Mustapha Diyaoll travaille également sur un modèle d’intelligence artificielle pour diagnostiquer et prédire le cancer du sein.
Le diagnostic est un processus qui permet d’identifier la cause d’un problème de santé. Le processus diagnostique du cancer du sein débute habituellement quand vous trouvez une masse dans l’un de vos seins ou quand une mammographie de dépistage semble indiquer un trouble mammaire.

Lire aussi :  Suspect 95 devient ambassadeur d'Orange Côte d'Ivoire

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi