Céline Dion : Ce que nous redoutions tous vient de se produire

Céline Dion
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Pour le triste sixième anniversaire de la disparition de son époux René Angélil, Céline Dion a publié un nouvel hommage à son défunt mari.

En août 2016, soit quelques mois après la disparition de son époux René Angélil, décédé en 2016 à l’âge de 73 ans d’une crise cardiaque, Céline Dion sortait le titre émouvant Encore un soir. Six ans après, le 14 janvier 2022, la star a de nouveau utilisé sa verve afin de rendre un vibrant hommage avec un Tweet à sa moitié disparue…

« Cela serait un mensonge d’affirmer que je vais bien” ! La chanteuse déclare penser à lui au moins cent fois par jour, car dans l’écho de sa voix elle entend ses mots comme s’il était toujours là.

Pour accompagner cette déclaration, Céline a publié une photo monochrome de son regretté époux. Une publication qui a grandement ému les fans de la chanteuse… Beaucoup ont, en effet, réagi avec une grande bienveillance : “à jamais dans nos cœurs”. “Que toutes mes prières vous accompagnent et vous donnent la force”.

Lire aussi :  Céline Dion paralysée et méconnaissable ? De quoi souffre au jute la chanteuse ?

Une épreuve très difficile à surmonter pour l’interprète de Parler à mon père… Qui traverse actuellement de mystérieux spasmes musculaires sévères et malheureusement persistants.

Mais bonne nouvelle, si tout va bien, la star internationale devrait remonter sur scène dès le 9 mars. Pour une tournée au nom totalement symbolique : « Courage. »

LIRE AUSSI: 5 remèdes maison pour soigner les talons fendillés

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi