Cet ancien étudiant chinois reconnait enfin avoir empoisonné son colocataire noir

étudiant chinois
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les histoires de meurtre entre voisins ou copains sont très récurrents ces dernières temps aux Etats-Unis. Cette fois-ci nous sommes en face d’un aveu fait par un jeune étudiant chinois qui ne pouvait plus vivre avec les remords de son crime. Après tout, l’aveu est la mère de toutes les preuves.

En effet, un étudiant de nationalité chinoise du nom de Yukai Yang  qui étudiait la chimie à l’université de Lehigh en Pennsylvanie  avec un visa étudiant a plaidé coupable de tentative de meurtre. Ceci après avoir empoisonné la nourriture et les boissons de son ancien colocataire noir avec du métal lourd en 2018.

Selon la source WFMZ , l’accusé, il a plaidé coupable lundi en échange de la décision du bureau du procureur du comté de Northampton d’abandonner d’autres chefs d’accusation concernant deux autres affaires après sa condamnation.

Il a d’abord été accusé de tentative de meurtre, de mise en danger imprudente et d’agression. 

Lire aussi : Afrique du Sud : 5 personnes arrêtées pour le meurtre du « capitaine » Senzo Meyiwa

Le jeune homme de 24 ans risque de 6 à 20 ans de prison et risque également d’être expulsé vers son pays d’origine après avoir purgé sa peine en tant que citoyen non américain. Son visa étudiant a également été révoqué

Témoignant devant le tribunal, le premier procureur adjoint du district, Richard Pepper, a déclaré que Yang avait acheté le métal lourd toxique, le thallium, en mars 2018, puis avait commencé à le lacer dans la nourriture et les boissons de son colocataire, Juwan Royal. Les deux auraient été colocataires pendant quatre ans.

Royal, qui a témoigné en 2018, a déclaré au tribunal la douleur insondable  » qu’il ressentait et la série de problèmes de santé dont il souffrait, notamment des nausées, une perte de poids, des maux de tête et des palpitations cardiaques, en raison de l’empoisonnement au thallium,  avait rapporté WFMZ .

Royal a déclaré qu’il avait initialement commencé à ressentir une sensation de picotement dans ses bras, ses mains, ses pieds et ses jambes. Il a dit que la sensation de picotement s’est aggravée en une « douleur que je ne pensais pas possible. »

«C’était comme si quelqu’un prenait une centaine de petits couteaux, les incendia et me poignardait les pieds», a-t-il déclaré au tribunal.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi