Cette femme poignarde son mari pour infidélité avant de voir qu’elle est la femme sur les photos

femme poignarde mari infidélité
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une épouse jalouse a été arrêtée au Mexique après avoir poignardé son mari à plusieurs reprises après avoir trouvé de vieilles photos de lui en train de coucher avec « une autre femme » sans se rendre compte que les images étaient en réalité d’elle.
La femme, identifiée uniquement sous le nom de «Leonora R», a été arrêtée la semaine dernière après que les forces de l’ordre ont été convoquées dans un domicile de la municipalité de Cajeme, Sonora, à la suite d’informations faisant état d’un conflit domestique.

femme poignarde mari infidélité


Lorsque les agents sont arrivés, ils auraient découvert que le mari de Leonora, identifié comme «Juan N», avait été poignardé à plusieurs reprises aux jambes et aux bras.
La police a déclaré que l’attaque violente avait été déclenchée après que Leonora eut trouvé des photos explicites sur le téléphone portable de Juan, le montrant en train de coucher avec quelqu’un qu’elle croyait être une autre femme.
Sans lui laisser le temps de s’expliquer, Leonora aurait commencé à poignarder Juan encore et encore, tout en lui lançant des insultes.
Les agents ont déclaré que Juan avait finalement réussi à arracher le couteau des mains de sa femme et lui a demandé de quelles photos elle parlait. Il lui a ensuite expliqué que les photos étaient en fait de lui et d’elle prises des années plus tôt quand ils ont commencé par sortir.

Lire aussi :



Selon la presse, Leonora ne se serait pas immédiatement reconnue car la femme sur les images était plus jeune, plus mince et maquillée. Juan a dit à la police qu’il avait expliqué à sa femme qu’il avait récemment trouvé les images dans un ancien e-mail et les avait sauvegardées sur son téléphone.

Elle s’est vite rendue compte qu’elle était la femme représentée et a été immédiatement placée en garde à vue et reste derrière les barreaux en attendant d’être inculpée, selon les médias locaux.

L’étendue des blessures de Juan n’a pas été révélée par les autorités, mais l’affaire aurait été renvoyée au ministère public du Bureau du procureur général.

Lire aussi :




0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi