Chadwick Boseman : Sa veuve Taylor Simone Ledward en guerre pour son héritage

Chadwick Boseman Taylor Simone Ledward
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La veuve de Chadwick Boseman, Taylor Simone Ledward, a décidé de devenir administratrice des biens de son défunt mari. Elle a demandé à un juge de faire d’elle une administratrice avec une autorité limitée sur sa succession après que l’acteur soit mort sans testament.

Selon des documents judiciaires, la star de Black Panther « est décédée intestat », ce qui signifie qu’il n’avait pas de testament légal.

Chadwick Boseman est décédé en août à 43 ans après une bataille secrète de quatre ans contre le cancer du côlon. En conséquence, sa femme a maintenant déposé une affaire d’homologation devant les tribunaux du comté de Los Angeles le jeudi 15 octobre, dans le but de devenir administrateur de sa succession, estimée à 938.500 dollars soit 523.683.000 Fcfa.

Chadwick Boseman Taylor Simone Ledward
Leroy et Carolyn Boseman avec leurs fils Derrick, Kevin et Chadwick


Les parents de l’acteur, Leroy et Carolyn Boseman, sont également mentionnés dans les documents.

Lire aussi :

Chadwick Boseman et Taylor Simone Ledward s’étaient mariés peu avant sa mort.

Chadwick Boseman Taylor Simone Ledward

Le couple a commencé à se fréquenter en 2015 avant que la star ne reçoive un diagnostic de cancer du côlon, il y a quatre ans.
La famille de l’acteur décédé a déclaré, dans un communiqué, que « l’épouse » de la star était à ses côtés lorsqu’il est décédé tragiquement. On y lisait :


« Il est mort chez lui, avec sa femme et sa famille à ses côtés.
La famille vous remercie pour votre amour et vos prières, et vous demande de continuer à respecter leur vie privée pendant cette période difficile.»

1
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi