Chine : Apparition du virus Nipah avec un taux de mortalité de 75%

Chine Virus Nipah
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une épidémie du virus Nipah en Chine avec un taux de mortalité pouvant atteindre 75%, pourrait potentiellement être la prochaine grande pandémie après le Covid-19, selon un rapport de la Fondation Access to Medicine.

Jayasree K. Iyer, directeur exécutif de la Fondation néerlandaise pour l’accès à la médecine, a affirmé :


« Le virus Nipah est une autre maladie infectieuse émergente qui est très préoccupante. Nipah pourrait souffler à tout moment. La prochaine pandémie pourrait être une infection résistante aux médicaments ».

Lire aussi :


Le virus est rare et propagé par les chauves-souris frugivores, ce qui peut provoquer des symptômes grippaux et des lésions cérébrales. Il peut provoquer une encéphalite ou une inflammation du cerveau, selon l’Organisation mondiale de la santé. Le traitement habituel est les soins de soutien.

Une épidémie du virus Nipah dans l’État du sud de l’Inde, le Kerala, en 2018, a déjà fait 17 morts, des pays comme l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis interdisant temporairement les importations de fruits et légumes congelés et transformés en provenance du Kerala à la suite de l’épidémie dans ce pays.
À cette époque, les responsables de la santé pensaient que les flambées de Nipah au Bangladesh et en Inde étaient peut-être associées à la consommation de jus de palmier dattier.

Lire aussi :



0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi