Concours Miss Nappy : La première dauphine déçue crée un scandale

[read_meter]
Miss Nappy Dauphine
[wp_applaud]
[wp_applaud]

Récemment a eu lieu le concours Miss Nappy, un concours de beauté visant mettre en valeur ses cheveux crépus ou sa crinière de lionne, comme le diraient certaines. Mais tout le monde n’a pas été content d’après les nouvelles.

La tendance Nappy, qui est le fait de garder ses cheveux crépus ou afro, non défrisés est devenue très tendance dans nos sociétés africaines. Il s’agit ici de mettre en valeur la culture africaine, de laisser tomber les produits chimiques qui assouplissent jusqu’à fragiliser les cheveux.

Lire aussi :  Divorce de Bill Gates : le milliardaire s'explique sur sa douloureuse expérience

Un évènement a été créé autour de cette tendance : Miss Nappy. A sa troisième édition, cette année, la jeune Yeziaho Carole a remporté la couronne et a été gratifiée d’une voiture de 8millions et la première dauphine Marise Yao, quant à elle aurait dû recevoir un chèque de 500 000 FCFA.

Selon cette dernière, elle n’a perçu que 150.00 FCFA de la somme promise. Quand la première dauphine demande des explications, on lui dit que la somme lui sera versée tout au long du mandat soit le long de l’année.

Lire aussi :  Sextape de Tiwa Savage : Une fille fond en larmes après avoir regardé la vidéo

Marise Yao n’est pas d’accord ; en effet, ce n’est pas ce qui a été décidé dans le contrat lié au concours et elle déballe tout sur internet. Elle exprime vivement son mécontentement dans un long message et invite les filles à ne pas se faire tourner en bourrique comme ça a été le cas pour elle et pour plusieurs autres candidates.

Lire aussi :  Révélations : Le prince Harry et Meghan Markle s'étaient mariés en secret avant la grande cérémonie

Lire aussi : People: Le fiancé milliardaire de Miss Tara Gueye riposte aux calomnies d’Awa Sanoko

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi