Coronavirus : Voici pourquoi le premier vaccin sera d’abord injecté à cette vieille de 90 ans

vaccin anti covid
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Que certains ne le veulent ou pas, les vaccins anti Covid continuent d’être fabriqués dans les plus grands laboratoires du monde et seront bientôt sur le marché. C’est le cas de la société pharmaceutique américaine Pfizer.

En effet, aujourd’hui, Pfizer injecte son vaccin opérationnel à une première personne. Il s’agit d’une irlandaise de 90 ans, Margaret Keenan. En effet, elle déclare au monde entier « Allez-y ».

Dans un hôpital de Coventry, en Angleterre, la grand-mère, une semaine avant son 91e anniversaire, accepte le produit Pfizer-BioNtech à 06 h 31 GMT, selon reuters.

Aux journalistes, elle a déclaré :

« Je dis allez-y, allez-y parce que c’est gratuit et c’est la meilleure chose qui soit jamais arrivée. »

Elle dit aussi aux sceptiques :

 « Si je peux le faire, eh bien, vous aussi ».

Elle voit le vaccin comme la solution pour qu’on revive tous ensemble comme avant.

Britain Rolls Out First Doses Of COVID-19 Vaccine - TBS

Lire aussi : Coronavirus : Le monde connait un moment cruel de l’histoire avec plus de 1,5 millions de décès

Notons qu’il y a au moins onze (11) vaccins qui sont en lice et qui sont considérés comme potentiel. Tout va se jouer sur la résistance au virus face au traitement, comment le vaccin protégera et pendant combien de temps. L’on attend encore Moderna, Novavax ou encore le chinois Sinopharm. La plus forte probabilité d’efficacité du vaccin est de 95% et c’est Pfizer qui le garantissait.  

0
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi