Côte d’Ivoire: Après les obsèques d’Amadou Soumahoro, le RHDP se retrouve au cœur d’une polémique

[read_meter]
Côte d'Ivoire: De nouvelles révélations sur la succession de Ouattara, un nom cité
[wp_applaud]
[wp_applaud]

En Côte d’Ivoire, les murmures vont bon train au sein du RHDP, parti présidentiel, en rapport avec les funérailles de l’ex-PAN Amadou Soumahoro.

Cette une polémique qui enfle au fur à mesure que les jours passent, depuis son décès. En effet, un des piliers du RDR, actuel RHDP, certains de ses proches auraient voulu qu’il bénéficie d’un hommage grandeur nature comme les deux précédents cadres du parti décédés, Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko. En colère, ils dénoncent un traitement à la tête du client au sein du parti présidentiel.

Lire aussi :  Wali : Le fameux tireur d'élite le plus meurtrier aurait été tué par les russes

Alors que la succession de l’ancien ministre du Commerce se prépare à être lancée à la tête de l’institution, une polémique enfle après ses obsèques. En effet, ayant quitté le monde des vivants le 7 mai dernier, Amadou Soumahoro a été inhumé le vendredi 13 mai 2022 à Séguéla sur la terre de ses ancêtres. Le dimanche 15 mai, c’est-à-dire plus de 72 heures après l’inhumation, le sacrifice du septième jour de l’ancien président a eu lieu à la mosquée de la Riviera-Golf à Cocody, à la grande absence de son ex mentor, le président Alassane Ouattara. Une raison de plus pour les proches de Amadou Soumahoro de croire en leurs allégations.

Lire aussi :  Donald Trump : L'ancien président américain attaque Justin Trudeau

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi