Côte d’Ivoire/Covid-19 : De nombreuses personnes contaminées pendant les fêtes de fin d’année

Côte d'Ivoire Covid-19
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Si de nombreux pays ont durci le ton sur les mesures barrières contre la covid-19 lors des fêtes de fin d’année, la Cote d’Ivoire n’avait pas fait de même. Les résultats d’après fête sont déplorables faisant état de plusieurs cas de contamination dans le pays.

Avec plus de 800 cas en une semaine (dont 210 enregistrés pour la seule journée de jeudi), la progression du nombre de cas constatée depuis la fin décembre se poursuit. En fait, le taux de positivité qui se maintenait ces derniers mois au dessous des 5%, seuil qui permet de considérer l’épidémie sous contrôle, repasse régulièrement au-dessus depuis quelques jours.

Lire aussi : Covid-19 : Le Togo parmi les 1ers pays à vacciner ses populations

La cause invoquée par le gouvernement : « l’arrivée massive de vacanciers venant d’Europe, les rassemblements festifs de fin d’année » ou le non-respect des mesures barrières. Les masques sont également devenus rares sur les visages dans les rues d’Abidjan.

Pour autant, il est prématuré de parler de deuxième vague pour l’instant. Les chiffres de ces derniers jours n’atteignent pas encore le niveau du pic de juin-juillet, lorsque le nombre de cas détectés oscillait entre 200 et 400 par jour.

Côte d'Ivoire Covid-19

La Côte d’Ivoire envisage à terme de vacciner cinq millions de personnes, 20% de sa population, et planifiait de lancer sa campagne vaccinale en avril. Mais cette semaine le ministère de la Santé a été instruit d’acheter très rapidement 200 000 doses pour vacciner 100 000 personnes « vulnérables ou exposées » dès le mois de février.

0

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi