Côte d’Ivoire / Dabou : Le gouvernement compte punir tous les responsables des violences meurtrières

Côte d’Ivoire : Le gouvernement va punir tous les responsables des violences meurtrières à Dabou

En Côte d’Ivoire, les violences commises à Dabou ne vont pas rester impunies. Le gouvernement ivoirien assure que tous les auteurs des violences à Dabou seront sévèrement punis.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a fait le point des violences notées à Dabou entre le 19 et le 21 octobre 2020. Il a annoncé un bilan de 16 morts et près de 70 blessés. Dans le même temps, le Général Vagondo Diomandé a annoncé que 52 personnes ont été interpellées. Pour les individus ayant pris part aux crimes et atteinte à la vie, la justice va faire son travail.

Lire aussi :  Roseline Layo : « Josey est notre Withney Houston »

Lire aussi : Boko Haram : Encore 8 agriculteurs tués ce dimanche au Nigeria

« Du lundi 19 au mercredi 21 octobre 2020, la circonscription de Dabou a été le théâtre d’incidents d’une extrême gravité. Ces faits se sont caractérisés par les atteintes à la vie, à l’intégrité physique des personnes ainsi que de leurs biens, à l’entrave à la liberté de circulation, aux pillages et incendies. Tous ces acteurs, a-t-il prévenu, subiront la rigueur de la loi »,

A indiqué le ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Le Général Vagondo Diomandé a par ailleurs indiqué que l’État a pris toutes les dispositions nécessaires pour une sécurisation optimale de la localité de Dabou.

Lire aussi :  La Chine au cœur d'un scandale d'espionnage au Royaume-Uni, la pression dans l'air

Avec Afriqueactuelle

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi