Côte d’Ivoire : Laurent et Simone Gbagbo vers un divorce « à l’amiable »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le couple politique Gbagbo ne va plus bien. En effet, l’on apprend que Laurent Gbagbo aurait proposé un divorce « à l’amiable » à sa femme Simone.

La relation du couple Gbagbo ne tenait qu’à un fil. L’ex-président Laurent Gbagbo avait déclaré s’être marié traditionnellement avec Nadiana Bamba et qu’il avait eu un fils avec elle. Il partageait sa vie avec celle qu’il surnommait Nady en Belgique et même avant cela elle venait le visiter lors de ses années de détentions à La Haye.

Simone Gbagbo quant à elle, semblait vexée mais se ressaisit et déclara qu’elle ne signerait les papiers du divorce que contre la présidence du parti. Pour elle, elle estime que son sacrifice pour ce parti était assez grand pour mériter sa place à la tête du parti.

Aussi, elle déclare que les membres du parti seraient incapables de prendre une décision sans téléphoner à Laurent Gbagbo.

Contre toute attente Laurent déclare ne pas être contre le fait que cette dernière devienne la présidente du parti, mais qu’il faudrait respecter pour ce faire, les procédures internes du parti.

Il semble de l’ex-président ait décidé de couper les ponts avec son ancienne femme, quelque soit le prix à payer.

LIRE AUSSI : Disney : Une série dans l’univers de Black Panther en développement dans ses studios

Les partisans du GOR, Gbagbo ou rien, sont divisés ; pour certains, leur vrai chef c’est Laurent Gbagbo. Pour d’autres, Gbagbo, c’est aussi Simone.

Quoi qu’il en soit, du haut de ses 71 ans, la « Dame de fer » n’est pas prête à se laisser éjecter de la scène présidentielle.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi