Côte d’Ivoire : Les élections présidentielles n’auraient plus lieu à la date prévue

Alassane Ouattara
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Les élections présidentielles en Côte d’Ivoire n’auront probablement plus lieu ce 31 octobre comme prévu. Pour cause, le Secrétaire Général de L’ONU exige des élections inclusives et pacifiques alors que nous sommes seulement à 7 jours du scrutin.

Le secrétaire général de l’organisation des nations unies (ONU) Antonio Gutteres a donné sa position face à la crise ivoirienne dans un communiqué officiel publié ce 22 octobre 2020.

 « J’ encourage tous les acteurs politiques et leurs partisans à s’engager dans un dialogue constructif et à créer un environnement propice à la tenue d’élections inclusives et pacifiques », a souligné Antonio Gutteres.

Le Secrétaire Général exige de la part du pouvoir d’Abidjan, l’organisation d’élections inclusives et pacifiques. Il en a profité également pour condamner les violences à Bonoua et Dabou qui ont fait plusieurs morts en Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’ivoire : Sidiki Diakité est décédé

Depuis cette sortie du Secrétaire Général, les ivoiriens se posent beaucoup de questions notamment sur la tenue des élections à la date prévue au 31 octobre. Puisque si les deux parties, opposition et pouvoir, devraient trouver un terrain d’entente d’organisation des élections, cela devrait prendre du temps.

De plus, techniquement, il n’est presque pas possible qu’en une semaine, le Président Ouattara puisse trouver un accord digne de ce nom avec son opposition qui ne veut pas aller aux élections.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi