Côte d’Ivoire/ Livreurs indépendants : Comment trouver les 5millions de Fcfa pour la caution ?

Côte d'Ivoire livreurs indépendants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le 8 janvier dernier, en Côte d’Ivoire, d’une rencontre entre la CELUCI et l’ARTCI, des décisions pas avantageuses pour les livreurs indépendants ont vu le jour et toute la communauté de livreurs en a été bouleversée.

En effet, il a été retenu que chaque entreprise ou structure de livraison devra s’acquitter des taxes et d’une autorisation d’exercer d’un montant de 5 millions de FCFA valable pour une période de dix ans. Aussi, ces entreprises doivent ouvrir un dossier à l’ARTCI d’un montant de 400 000 FCFA.

Ceux qui ne seront pas conformes à ces normes devront payer une amende allant de 300 000 FCFA à 3millions et encourront une peine de prison de 5 mois allant à 5 ans de prison.

Côte d'Ivoire livreurs indépendants

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Un bébé retrouvé sous les rails d’un train

Un coup dur pour les livreurs indépendants de la Côte d’Ivoire qui ont manifesté leur tristesse au travers de publications sur les réseaux sociaux.

Mais Fatoumata Coulibaly les rassure :

« Depuis hier, je vois des publications de tristesse et de découragement sur la situation des jeunes livreurs indépendants de Côte d’Ivoire à cause des mesures prises par le Gouvernement. Non ! Aucune tristesse ! Aucun découragement ! Profitez de ces mesures pour grandir. Identifiez entre vous 100 jeunes Livreurs indépendants, dormez-vous en une SARL avec une contribution individuelle de 75 000 FCFA chacun. Cela vous fera 7 500 000. Payez l’Etat avec 5 000 000 et utilisez les 2 500 000 pour votre plan de communication et de formation en digital, personnal branding art oratoire, art vestimentaire… Créez votre groupe Whatsapp, Facebook, LinkedIn. Rencontrez-vous une fois dans le mois pour débattre sur des thèmes qui développent votre intelligence collective. Demandez à des ainés dans l’entreprenariat de vous mentorer. L’Etat même va apprécier, l’Etat c’est nous tous ! …»

Les internautes ont réagi ; pour la majorité c’est facile à dire mais pas à faire. L’entente entre les cent personnes ne serait pas évidente. Aussi, la majorité des livreurs sont des étudiants ne disposant pas de cette somme de 75 000 FCFA. Il y a, selon eux, beaucoup de paramètres qui feront que cette solution ne marchera pas.

Lire aussi : Côte d’Ivoire/Covid-19 : De nombreuses personnes contaminées pendant les fêtes de fin d’année

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi