Côte d’Ivoire/Présidentielles : L’opposition met la pression à Ouattara

Président Ouattara: Découvrez son salaire et sa place dans le classement des dirigeants africains les mieux payés

Entre le Président Ouattara et son opposition la tension est au summum. Les membres de l’opposition ont fait une sortie médiatique très symbolique ce 1er novembre 2020 pour exprimer leur position sur les élections présidentielles du 31 octobre auxquelles ne devrait plus se présenter Ouattara.

Lire aussi : Côte d’Ivoire/ Présidentielles : Cette photo publiée par RFI fait monter la tension

Lire aussi :  Transition au Mali : Le nouveau Premier ministre est connu

Sans surprise, l’opposition annonce ne pas « reconnaître l’élection présidentielle » organisée par Ouattara. Par conséquent elle « constate la fin du mandat du président Ouattara » et « appelle à l’ouverture d’une transition civile afin de créer les conditions d’une élection présidentielle juste et transparente ».

Le porte-porte de la coalition d’opposition, Pascal Affi N’Guessan, a lu une déclaration devant une nuée de journalistes nationaux et internationaux, depuis la résidence du président du PDCI, Henri Konan Bédié.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : Les manifestations contre un troisième mandat de Ouattara tournent au drame

 Aux côtés d’Affi N’Guessan, d’autres présidents de partis, notamment Albert Mabri Toikeusse, dont le dossier de candidature avait été jugé irrecevable par le Conseil constitutionnel mis en place par le régime Ouattara.

En revanche Henri Konan Bédié, lui, n’a pas assisté à la lecture du communiqué. Les journalistes l’ont cependant aperçu faire un geste de la main quelques minutes plus tôt.

Lire aussi :  Côte d’ivoire : Pascal Affi N’Guessan donne enfin son opinion sur l’appel au boycott de la présidentielle

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi