Côte d’Ivoire : Un pasteur s’enfuit avec la femme de son hébergeur

pasteur s'enfuit femme hébergeur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

C’est une histoire bien triste et énervante qui vient d’avoir lieu ce dimanche 18 avril en Côte d’Ivoire. Un pasteur stagiaire de la mission d’évangélisation prophétique de Diégonéfla, localité située aux environs de la ville d’Oumé, a pris la fuite avec la femme de son tuteur et fidèle pour une destination qui reste inconnue.

En effet, le supposé pasteur stagiaire avait été auparavant rejeté par l’église des “Assemblées de Dieu” de Bouaké, ville située au centre de la Côte d’Ivoire, pour indélicatesse. À la recherche d’un toit où poser ses bagages l’homme va atterrir en 2016 à Diégonéfla précisément à l’église la mission d’évangélisation prophétique de cette localité.

Là-bas, après quelques mois d’observation, il sera bien apprécié par la communauté, vu son comportement et son engagement pour l’œuvre de Dieu. Il sera même choisi comme son fils de l’église par l’ancien qui l’hébergea tout en étant à ses petits soins. 

LIRE AUSSI : Ce pasteur se fait tabasser par un malade mental qu’il tentait de délivrer (Photo)

Deux ans plus tard, Dieu va lui accorder la grâce d’exercer en tant que Pasteur stagiaire en charge de l’église de Galébré, sous-préfecture située dans le département de Gagnoa. Constamment entre Diégonéfla et Galébré, l’homme de Dieu va poser une action étonnante. Un dimanche 18 avril, alors que son tuteur était en visite dans une autre localité, l’homme va profiter de la situation pour s’échapper avec la femme de ce dernier, plus une somme de 180.000 francs CFA.

LIRE AUSSI :Pakistan : Un pasteur africain convertit des milliers de musulmans au Christianisme (photos)

De retour le même jour, on lui apprendra que les deux amoureux s’étaient rendus à Bouaké ou vivent les parents du pasteur. A Bouaké où il s’est immédiatement rendu, l’infortuné apprendra à nouveau de l’oncle de son ravisseur que son épouse avec qui, il a légalement convolé en noce, il y a 15 ans, a pris la direction de la Sodesucre de Ferkessédougou.

Finalement, l’homme a abdiqué et est revenue la tête baissée.

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi