« Coucher avec Donald Trump a été les pires 90 secondes de ma vie » – dixit la star p0rno Stormy Daniels

[read_meter]
Donald Trump Stormy Daniels
[wp_applaud]
[wp_applaud]

La star du p0rno, Stormy Daniels, a qualifié le sexe présumé qu’elle a eu avec l’ancien président Donald Trump de « pires 90 secondes de ma vie ». Daniels a partagé les détails de sa liaison avec l’ex-président dans le nouveau podcast de l’ex-avocat de Donald Trump, qui a été publié le lundi 8 février.

Michael Cohen a passé du temps en prison pour avoir payé 130.000 dollars à Stormy Daniels pendant la campagne présidentielle de 2016 pour essayer de dissimuler la prétendue histoire de sexe. L’avocat en disgrâce que Trump a qualifié de menteur, s’est excusé auprès de Daniels pour lui avoir causé une « douleur inutile » en organisant le paiement.

Donald Trump aurait eu des relations sexuelles avec l’actrice des mois après que Melania ait donné naissance à leur fils Barron, qui a maintenant 14 ans.

Lire aussi :  LinkedIn : Un hackeur réclame plusieurs milliers de dollars pour remettre les données des 500 millions de compte volés

Lire plus :


La nouvelle de l’aventure a frappé les tabloïds américains peu de temps après, puis est réapparue après que Trump s’est présenté aux élections. L’ancien président – qui a rencontré Stormy lors d’un tournoi de golf de célébrités un an après avoir épousé sa troisième épouse Melania – nie ses allégations d’une aventure. Mais Stormy insiste toujours que c’est arrivé. Rappelant la prétendue rencontre sexuelle, elle a affirmé qu’un Trump presque nu était assis au bord d’un lit d’hôtel à l’attendre. Elle a dit dans le podcast :


« Je me suis figée et je ne savais pas quoi dire. Il s’était déshabillé jusqu’à ses sous-vêtements et était perché sur le bord du lit, faisant de son mieux, mais donnait une impression terriblement dérangeante de Burt Reynolds. »


Stormy Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford, a poursuivi :


« J’ai voulu l’éviter et il s’est levé du lit et m’a dit : « C’est ta chance ». Et je me suis dit « Quoi ? » Et il m’a dit : « Tu dois me montrer à quel point, tu le veux ou tu veux juste retourner au parc à roulottes ? »

Elle a admis que le sexe était consensuel et a déjà parlé de la rencontre présumée, disant à un intervieweur précédent que les relations sexuelles avec Trump étaient « génériques ».


Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi