Coup d’Etat au soudan : « Le premier Ministre est chez moi », révèle le chef putschiste Abdel Fattah al-Burhan

Coup d'Etat Soudan Abdel Fattah al-Burhan
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Le coup d’Etat perpétré récemment au Soudan suit son cours et de nouvelles révélations font surface sur les conditions de détention des anciennes autorités du pays.

Le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, dont la communauté internationale réclame la libération depuis que l’armée l’a arrêté lundi, se « trouve chez moi », a assuré ce mardi 26 octobre le général Abdel Fattah al-Burhan, chef de l’armée qui a dissous les autorités du pays.

« Oui, on a arrêté des ministres et des politiciens, mais pas tous », a encore lancé le général dans une longue conférence de presse où il a justifié l’ensemble de son action. M. Hamdok, ancien économiste de l’ONU, est « en bonne santé » et « rentrera chez lui quand la crise sera finie ».

LIRE AUSSI : Soudan: le bilan des victimes d’inondations s’est alourdi à 84 morts

0

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi