Coup d’Etat en Guinée : Arrivée à Conakry d’une délégation de la CEDEAO

Transition au Burkina et en Guinée: Voici la dernière décision de la CEDEAO

Une délégation de la CEDEAO est arrivée dans le cadre de la mise en œuvre des décisions prises pour le Coup d’Etat en Guinée.

Lors du sommet d’Accra, l’institution sous-régionale avait notamment annoncé des sanctions ciblées contre les membres de la junte et leurs familles, exigé la tenue des élections présidentielle et législatives dans un délai de 6 mois et la libération immédiate du président Alpha Condé.

Décision avait aussi été prise d’effectuer dès que possible une visite en Guinée pour notifier en personne les décisions de la Conférence visant, selon l’instance sous régionale, la restauration de l’ordre constitutionnel et la consolidation de la démocratie.

Lire aussi :  Le président du Honduras, Juan Hernández, s'est allié avec le plus grand trafiquant de drogue de son pays pour envoyer de la cocaïne aux USA

Arrivée un peu avant 11 heures à l’aéroport Gbéssia de Conakry, le président ivoirien Alassane Ouattara a été le premier à fouler le sol guinéen. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le colonel Mamady Doumbouya, chef du comité national pour le redressement et la démocratie (CNRD).

Le président Ouattara a été rejoint un peu plus tard par le président ghanéen Nana Akufo Addo, président en exercice de la CEDEAO.

Bien qu’annoncé dans la délégation, le président sénégalais Macky Sall n’était pas arrivé à Conakry jusqu’à 14h00(Gmt).

Lire aussi :  Burkina Faso: Les émissaires de la CEDEAO semblent satisfaits de leurs discussions

Le chef de la junte militaire au pouvoir et ses hôtes ont quitté l’aéroport pour un hôtel du centre-ville où est programmé le tête à tête entre les présidents Akufo Addo et Ouattara et le colonel Doumbouya et ses hommes.

Des manifestations contre l’arrivée de la délégation ont été organisées autour de l’aéroport. Les manifestants s’insurgeant contre « la pression de la CEDEAO ».‘’ Victoire au peuple’’, ‘’ A bas la CEDEAO’’, ont-t-ils scandé tout en affichant leur soutien à la junte au pouvoir.

Lire aussi :  Guinée/Présidentielles : La CEDEAO accusée d'avoir pris des pots-de-vin

Dans un communiqué publié jeudi soir, le CNRD inscrivait cette visite dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre la Guinée et les Etats de l’organisation régionale.

Une semaine avant cette visite, les chefs d’Etat de la CEDEAO avaient envoyé des émissaires à Conakry pour rencontrer les nouvelles autorités afin de faire le point sur la situation suite au coup d’état.

LIRE AUSSI: Nigeria : 12 soldats tués dans une attaque terroriste de “Boko Haram”

Kevin Aka

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi