Coup dur en Afrique du Sud : Le sosie de Nelson Mandela est mort de la Covid-19

Nelson Mandela Nelson Mandela
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
[wp_applaud]
[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Ayanda Mbatyothi, 46 ans, éminent militant communautaire du Cap oriental en Afrique du Sud et sosie de Nelson Mandela est mort du Covid-19.

La triste nouvelle a été confirmée par son épouse Noludwe Kanandawo. « Young Madiba » (jeune Madiba) nom populaire qu’il devait à sa ressemblance extraordinaire avec Nelson Mandela, « était malade il y a deux semaines et a été envoyé chez un médecin qui a référé à l’hôpital. Il avait également été testé positif pour le coronavirus et avait également une condition sous-jacente », a-t-elle confié.

C’est en 1994 pendant la campagne électorale de l’ANC, que Ayanda Mbatyothi a commencé à se faire passer pour le leader anti Apartheid. Actu Cameroun rapporte qu’il avait joué le rôle de Madiba dans Duma Ndlovu et dans la pièce de théâtre de Shado Twala sur la démocratie sud-africaine, qui a fait une tournée en Suisse en 2004, ainsi que dans le blockbuster de Leon Schuster Mama Jack.

Il voulait perpétuer les œuvres de son idole mort à 95 ans, œuvrer pour un monde meilleur, en participant régulièrement à des événements caritatifs. « Madiba avait l’habitude d’organiser des fêtes de Noël pour les enfants, expliquait-il.

J’ai décidé de faire l’inverse : je suis un jeune Mandela et j’organise une fête de Noël pour les personnes âgées. » « Madiba n’a jamais oublié le peuple. Je vais essayer de continuer à porter cette idée.

Coups francs rapporte que pour lui, ressembler au héros national lui conférait « une forte responsabilité ». La ressemblance avec Mandela était si frappante, mêmes traits, mêmes yeux en amande, et même raie sur le côté gauche que celle qu’il arborait lors de son arrestation en 1962, que l’ancien président en était au début déconcerté.

Le “jeune Madiba” rapportait qu’alors qu’il assistait à un meeting de l’ANC, il aurait tapé sur l’épaule de Mandela : « Ah, vous êtes mon jumeau ». « Mandela s’est tourné vers moi, a dit “Mon Dieu !” et s’est mis à rire », se rappelait Mbatyothi.

Mbathyothi laisse derrière lui trois enfants âgés de 21, 12 et 10 ans.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi